Show Less
Restricted access

Le dandysme, de l’histoire au mythe

Series:

Edited By Edyta Kociubińska

Le présent livre souhaite analyser la notion de dandysme dans toute sa diversité et fournir un apport intéressant aux recherches littéraires en poursuivant la réflexion sur l’évolution de ses figures et de ses formes. La problématique des textes qui le composent embrasse des périodes, des cultures et des perspectives fort diverses afin de créer un portrait hybride du courant. L’ouvrage invite le lecteur à un « voyage au centre du dandysme » en s’aventurant du côté de la peinture, de l’histoire des mœurs, de la politique, de la littérature, de l’esthétique, de la musique et de la philosophie. Cette variété d’approches permet non seulement d’assurer la pérennité de son mythe, mais aussi d’ouvrir de nouveaux champs d’investigation, des perspectives inédites, voire surprenantes. Car, n’oublions pas, la première obligation du dandysme, c’est d’étonner.

Show Summary Details
Restricted access

Edyta Kociubińska: Grandeur et décadence du roi des dandys. Esquisse pour un portrait de George Brummell

Grandeur et décadence du roi des dandys.

Esquisse pour un portrait de George Brummell

Extract

Edyta KociubińskaUniversité catholique de Lublin Jean-Paul II

Abstract: The paper returns to the beginning of dandyism, drawing a sketch for a portrait of George Brummell, considered the spiritual father of the doctrine. We analyze the actions of Brummell, showing the subtle manipulations by means of which the King of the Dandies provokes society and the Salon public, nonchalantly combining sophisticated manners and insupportable impertinence. We look at the exploits of an extremely refined man, and at the same time a despotic tyrant, from the apogee of his glory, when he embodies an untouchable monarch, until he becomes a cursed king.

Keywords: dandyism, George Brummell, elegance, insolence, provocation.

Maniaque de l’élégance subtile et raffinée, roi des clubs et des salons de la haute société londonienne au début du XIXe siècle, telles sont les premières réflexions qui viennent à l’esprit lorsque l’on évoque le nom de George Brummell, « le prêtre du dandysme, celui qui l’a fait véritablement naître en l’incarnant, celui qui gravera définitivement ses lettres de noblesse dans l’Histoire grâce au personnage qu’il aura su faire de lui-même, durablement mythifié »1.

Rien pourtant n’annonce sa si prestigieuse carrière, vu qu’il n’est pas d’origine aristocratique. Fils du secrétaire privé de Lord North, Brummell fait ses études à Eton, où il se lie d’amitié avec le prince de Galles, futur roi George IV. Après une année passée...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.