Show Less

La phénoménologie de la religion du jeune Heidegger et sa signification pour la théologie

Contribution à la critique de la religiosité africaine

Series:

José-Claude Mbimbi Mbamba

L’éternelle question des rapports entre la foi (religieuse) et la raison (humaine) intéresse aussi bien les philosophes que les théologiens. À chaque époque et suivant les auteurs ou les écoles, elle prend une coloration propre et une orientation particulière, de sorte que cette question ancienne n’est jamais dépassée, mais elle demeure toujours actuelle: l’éluder ou la négliger serait néfaste pour le destin même de la pensée. Le philosophe Heidegger aussi n’est pas resté indifférent à cette problématique. Un nombre impressionnant de ses écrits, cours, séminaires et conférences témoignent de son intérêt pour le motif théologique en général et pour la question de Dieu en particulier. Mais, quel lien peut avoir cette pensée heideggérienne avec les réalités africaines ?

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Première partie : La phénoménologie de la religion du jeune Heidegger (GA 60)

Extract

31 «Provenance est toujours avenir», affirme Heidegger.27 Remonter en amont (Her-kunft) n'est pas pour ainsi dire une marche à reculons, mais un saut à l'origine (Ur-sprung) qui apporte un éclairage sur l'a-venir (Zu-kunft). C'est dans cet esprit que nous abordons la lecture de la «phénoménologie de la vie religieuse» du jeune Heidegger. Dans son cours du semestre d’été 1920 Phänomenologie der Anschauung und des Ausdrucks. Theorie der philosophischen Begriffsbildung (Phénoméno- logie de l'intuition et de l'expression. Théorie de la formation des concepts philosophiques) (GA 59), Heidegger entreprend une confrontation entre la philosophie grecque et l’existence chrétienne; il entend par là esquisser les contours d'une philosophie chrétienne et en même temps ouvrir la voie à une théologie originaire, dégagée de toute influence grecque et fidèle à l'expérience proto-chrétienne. Ce programme d’une véritable idée de “philosophie / théologie chrétienne” commence à prendre corps dans le cours du semestre d’hiver 1920/21 “Introduction à la phénoménologie de la religion”, publié dans le tome 60 de la Gesamtausgabe: Phänomenologie des religiösen Lebens (Phénoménolo- gie de la vie religieuse) (GA 60)28. Ce corpus regroupe les trois cours Einleitung in die Phänomenologie der Religion (semestre d’hiver 1920/21), Die philosophi- schen Grundlagen der mittelalterlichen Mystik (1918/19) et Augustinus und der Neuplatonismus (semestre d’été 1921), qui datent de la période de tout premiers enseignements de Freiburg, durant laquelle le jeune philosophe jette les bases de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.