Show Less

Regards sur les « spectateurs »

Periodical Essay – Feuilles volantes – Moralische Wochenschriften – Fogli moralistici – Prensa moral

Series:

Edited By Klaus-Dieter Ertler, Alexis Lévrier and Michaela Fischer

Les dix-sept regards sur les « spectateurs » réunis dans le présent volume s’inscrivent dans un projet de recherche de longue haleine sur l’essai périodique en Europe. Le recueil prolonge la publication de plusieurs volumes dans notre collection sur les « Lumières » et la mise en place d’une base de données, tous consacrés aux « spectateurs » de langues romanes. À la différence de ces derniers, il envisage cependant non seulement les « spectateurs » français, italiens ou espagnols mais aussi des périodiques anglophones, russes ou germanophones. En élargissant ainsi la perspective, cet ouvrage espère mieux prendre en compte le rayonnement des « spectateurs » à l’échelle mondiale. Et il tente en particulier de donner quelques éléments de réponse à une question essentielle : quelles sont les raisons qui ont permis à ces journaux, un siècle durant, et d’un bout du monde à l’autre, de connaître un succès sans précédent dans l’histoire de la presse littéraire ?
Ce livre contient des contributions en français, allemand, italien, espagnol et anglais.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

ETUDES TRANSVERSALES

Extract

Le discours moralisateur dans les almanachs : structures et relations intertextuelles Hans-Jürgen Lüsebrink (Saarbrücken) Singularités et dimensions narratives de l’almanach Les genres de l’almanach et celui des « Moralische Wochenschriften » ren- voient a priori à des traditions éditoriales, à des contenus et à des publics très différents. Si les « Moralische Wochenschriften » et leurs prédéces- seurs et modèles immédiats, les « spectateurs » anglais, étaient étroitement liés au projet des Lumières et destinés essentiellement à un public de ni- veau social élevé, les almanachs sont nés peu après la naissance de l’impri- merie au XVe siècle et furent destinés à des publics très divers, allant des couches populaires semi-alphabétisées, voire illettrées (qui se faisaient lire l’almanach à haute voix) jusqu’aux élites aristocratiques européennes, lec- trices notamment de l’Almanach de Gotha. Loin de se focaliser, comme les « spectateurs » sur une narration moralisatrice, et sur un objectif d’amélio- ration de la société dans le sillage de la pensée des Lumières, les alma- nachs, caractérisés par leur mode de parution annuel, se caractérisèrent au contraire par un très large éventail de contenus, partant du simple calen- drier pour aller vers des récits moralisateurs en passant par des anecdotes curieuses ou plaisantes. Le genre éditorial de l’almanach qui fut dominé, en ce qui concerne son impact social, par les almanachs populaires de large diffusion, offre en son sein une très grande diversit...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.