Show Less
Restricted access

Analyse sémantique des prédicats de communication

Production et interprétation des signes- Emplois de communication non verbale

Series:

Izabela Pozierak-Trybisz

Le livre présente une analyse sémantique des prédicats dits ‘de communication’ dans leurs emplois de communication non verbale : la communication avec soi-même ( penser, se dire), le langage du corps ( dire, annoncer, avertir, etc.) et la communication par geste, du sens montrer ( indiquer, exposer, marquer, etc.). La méthode de recherche employée est la grammaire à base sémantique (l’Ecole polonaise de la sémantique). L’introduction d’éléments du cognitivisme et l’application des classes d’objets – un outil du Taln permettent une description des mécanismes de la création des signes, de leur interprétation par l’homme et de leur incompréhension fréquente dans la traduction automatique.
Show Summary Details
Restricted access

Conclusions

← 240 | 241 → Conclusions

Extract

Il est difficile de dire qu’un livre qui traite d’une recherche est vraiment terminé: il n’est qu’un pas sur la voie à la recherche d’une vérité à découvrir. C’est également le cas de notre ouvrage. Cependant il nous semble d’avoir réalisé deux buts principaux que nous nous sommes proposée, un général et un spécifique.

Le premier but c’est de raviver, de propager et de développer une grande tradition européenne, française et polonaise entre autres, d’analyse sémantique dans la recherche linguistique, représentée en Pologne par l’Ecole polonaise de la sémantique. Il nous semble avoir prouvé qu’une analyse sémantique ne doit pas être considérée comme une activité intuitive et suspecte, bien au contraire: elle permet, à la base de meilleurs idées philosophiques, logiques et linguistiques, d’élaborer un ensemble de critères qui permettent à effectuer une analyse rigoureuse et précise.

De nombreux exemples d’analyses syntaxiques, y compris celles qui visent une application dans le Taln, montrent leurs insuffisances et incitent à transgresser la conviction partagée par la plupart des linguistes que l’analyse du langage doit opérer avant tout sur les formes, l’étude du sens étant trop subjective, informelle et trop peu scientifique. La méthodologie que nous avons présentée, la grammaire à base sémantique, complétée par un outil sémantique supplémentaire les classes d’objets, s’avère bien efficace, selon nous, pour expliquer les emplois appel...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.