Show Less
Restricted access

Linguistique du discours : de l’intra- à l’interphrastique

Series:

Edited By Teresa Muryn and Salah Mejri

Cet ouvrage part de deux constats : le flou qui règne dans la définition des termes qui renvoient aux unités qui dépassent le cadre de la phrase, tels que discours et texte, et la barrière qui sépare le monde de la phrase et celui des discours et des textes. Le passage de l’ intraphrastique vers l’ interphrastique permet de tenir compte des règles qui régissent les éléments de la phrase – dont l’aspect énonciatif par lequel on glisse de la phrase en tant que structure vers l’énoncé en tant que réalisation concrète assumée par un locuteur et impliquant tous les éléments de la situation exigés par l’ancrage de l’actualisation énonciative – et faire le lien avec ce qui se passe quand on franchit les limites de la phrase.
Show Summary Details
Restricted access

Le facteur discursif dans l’analyse sémantique de l’interprétation

Extract



La langue et le discours : un duo inséparable

Depuis le Cours de linguistique générale de Saussure (1916), « œuvre parue après sa mort, et dont il n’a pas écrit une ligne » (Depecker 2009 : 5), la recherche en linguistique se construit consciemment autour de quelques grandes oppositions fonctionnelles (expression vs contenu, syntagmatique vs paradigmatique, synchronique vs diachronique, stable vs non stable, général vs particulier, collectif / social vs individuel, etc.), reconnues plus au moins explicitement par l’ensemble des linguistes, non seulement par les tenants de l’optique structurale, héritière directe du grand Genevois. L’un des acquis les plus importants de la linguistique saussurienne consiste à « opposer la langue (système synchronique, existant virtuellement dans la conscience d’un sujet parlant) et la parole (événement matériel « actualisant » le système de la langue dans une production individuelle) » (Bouquet 2005 : section 1). Cette dualité, devenue, sous l’influence du CLG, une dichotomie forte, a profondément marqué le développement de la linguistique au XXe siècle qui s’est scindée progressivement en deux grands « champs » – les tenants de la linguistique de la langue et ceux de la linguistique de la parole (selon l’appellation employée par Saussure lui-même, ELG 2002 : 273, 299). Abstraction faite de principes conditionnant la réflexion au sein de courants particuliers, on peut dire (succinctement et en simplifiant) que la linguistique de la langue s’applique à étudier la forme et les mécanismes généraux qui régissent...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.