Show Less
Restricted access

Etudes de linguistique médiévale

Hommage à Ambroise Jean-Marc Queffélec 1

Edited By Roger Bellon

Le dénominateur commun des contributions réunies ici est ce qui a toujours été l’élément moteur des recherches d’Ambroise Jean-Marc Queffélec : appliquer à la langue médiévale les méthodes les plus récentes élaborées par la linguistique, afin d’approfondir et d’améliorer notre connaissance des phénomènes grammaticaux propres à la langue médiévale : dépouiller les textes de la période médiévale, classer et analyser les données linguistiques recueillies puis procéder à leur interprétation, c’est ce que Queffélec a fait de façon magistrale pour l’étude de la négation dans le cadre théorique de la psychomécanique du langage. La seconde partie du volume contient quatre articles d’A. J.-M. Queffélec, novateurs en leur temps mais d’accès difficile, consacrés à des points délicats comme la négation dite explétive.
Show Summary Details
Restricted access

L’impératif négatif en ancien français

Extract

Résumé

Cette étude examine, en interprétant sous l’angle de la psycho-mécanique les données fournies par l’observation des 1162 occurrences d’un corpus de 72 textes échelonnés entre 1050 et 1316, le fonctionnement et la combinatoire des 3 types de séquences - verbe à l’infinitif, au subjonctif, à l’indicatif - aptes à traduire l’ordre négatif. La distribution de la négation est analysée dans le détail et des tableaux donnent la distribution respective de ne seul, de ne + transcendance et de ne + forclusif et en conclusion est expliquée la disparition rapide vers la fin de l’ancien français de l’infinitif prohibitif, qui laisse le champ libre à l’emploi du subjonctif et de l’indicatif de défense.

Abstract

This paper aims at interpreting in terms of psycho-mechanical data provided by the observation of 1162 occurrences in a corpus of 72 texts written between 1050 and 1316. It analyses the operation and combination of three types of sequences - infinitive verbs, subjunctive or indicative mood - expressing the negative order. The distribution of the negation is analyzed in depth ; some tables help to point out the respective distribution of ne used alone, of ne + transcendence and ne + forclusif. In conclusion, the paper explains the rapid disappearance of the infinitive forms of prohibition, towards the end of the old French, which leaves the field open for the use of the subjunctive and indicative of defense.

O. Depuis...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.