Show Less
Restricted access

Formes et réformes de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne

Edited By Aude-Marie Certin

Cet ouvrage collectif porte sur l’histoire de la paternité à la fin du Moyen Âge et au début de l’époque moderne. Partant de l’étude de sources variées (livres de famille, textes doctrinaux, testaments, images, etc.), les contributions étudient la place faite aux pères dans la famille et dans la société au sein du monde occidental. À la croisée de l’histoire de la parenté et de l’histoire du genre, de l’histoire religieuse et de l’histoire sociale, ce livre propose un éclairage inédit sur l’évolution des formes de la paternité dans un contexte marqué par les réformes religieuses et par d’importantes reconfigurations politiques, en particulier dans les sociétés urbaines.
Show Summary Details
Restricted access

Avant-Propos

Extract



Mariage et droit à l’adoption pour les couples homosexuels, pratique des mères porteuses, progrès de la procréation médicalement assistée, familles recomposées : le vocabulaire social, législatif, médical, psychologique du couple et de la parenté enregistre depuis quelques décennies de profondes mutations au rythme des réformes, des progrès et des bouleversements tant de la reconnaissance ou de la refonte du lien social de parenté et d’alliance que des manières biologiques de donner naissance.

Loin de constater là un simple fait d’actualité, souvent instrumentalisé par le temps court de la politique et du débat public toujours prompts à identifier de prétendues « crises » de la famille ou de la masculinité, l’historien sait bien que les faits de parenté expriment depuis toujours et dans la longue durée des processus de construction fondamentale d’une société. En tant que tels, ces faits sont eux-mêmes historiques et variables dans l’espace ainsi que les travaux des ethnologues et des anthropologues l’ont montré depuis les travaux fondateurs, en France du moins, de Claude Lévi-Strauss puis de Maurice Godelier.

Pour autant, les dictionnaires historiques, et plus généralement les dictionnaires des sciences humaines et sociales en usage courant parmi les spécialistes, ne regorgent pas d’entrées séparées consacrées aux fonctions que peut occuper chacun dans une famille, entre frère, sœur, père ou mère. Il est même aisé de constater,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.