Show Less
Restricted access

Lieux de vie, lieux de sens

Le couple lieu / identité dans le roman belge contemporain- Rolin-Harpman-Feyder-Lalande-Lamarche-Deltenre

Series:

Judyta Zbierska-Moscicka

Perçue comme un « entre-deux » ou un « carrefour », la Belgique se définit volontiers en termes spatiaux. L’idée d’enracinement lui est chère au même degré que celle d’errance. La littérature thématise cette oscillation entre le dedans et le dehors en recourant à une imagerie complexe, tributaire de la sensibilité de chaque auteur, ainsi que des circonstances historiques et sociales qui le concernent. La période examinée (1960-2012), correspond, dans les représentations romanesques, à un démantèlement progressif de l’objet « maison », processus qui fait écho à des mutations profondes relatives aux phénomènes sociaux liés à l’évolution du sentiment identitaire. L’analyse thématique renouvelée par les apports de la sociologie de l’individu fournit un éclairage nouveau sur les œuvres étudiées.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



Les deux romans de Françoise Lalande dont il sera question dans ce chapitre, Le gardien d’abalones et La séduction des hommes tristes, quoique, sous plusieurs rapports, caractéristiques pour l’écriture lalandienne, s’écartent quelque peu des autres romans de l’écrivain435. Nous avons déjà dit que le roman de Lalande réserve une grand part à l’Histoire. Et il s’agit bien ici autant des événements historiques qui appartiennent au passé (notamment l’Holocauste et l’expérience d’exclusion) et qui ont été la part significative du vécu de la famille de la romancière, que de l’histoire immédiate par laquelle elle se considère concernée, peu importe si elle s’accomplit sous ses propres yeux ou au bout du monde. Conformément à la logique de la génération à laquelle appartient Lalande, l’écriture doit être l’expression d’une responsabilité et d’un engagement : une question d’éthique donc et pas seulement un exercice esthétique ou stylistique436. Elle doit s’ouvrir à tout venant et s’universaliser, sans oublier cependant la pâture primordiale qui l’a fait naître. Dans le cas de Lalande c’est ← 219 | 220 → d’abord le sentiment de devoir qui est de ne jamais oublier : Daniel ou Israël, les Sentiments inavouables, enfin la grande saga familiale Nous veillerons sur le sommeil des hommes, disent le destin de toutes ces personnes marquées par la douloureuse rupture qu’a été la Seconde Guerre. La condition exilique de sa famille est un autre ingrédient de ses...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.