Show Less
Restricted access

Newman et le mouvement d’Oxford

Un réexamen critique

Paul Vaiss

Les articles rassemblés dans ce recueil sont le fruit de plus de trente années de réflexion critique menée sur Newman et le mouvement d’Oxford. De sa première conversion, à l’âge de quinze ans, jusqu’à son entrée dans l’Eglise de Rome, la pensée et la spiritualité de Newman présentent des continuités, mais aussi des ruptures et des retours en arrière successifs. Il fut évangélique de cœur et anglo-catholique par la pensée. Orateur brillant quoique très sobre, dirigeant respecté, il tenta d’élaborer pour son Eglise une voie moyenne entre le protestantisme et Rome. Or, les fondements patristiques et théologiques qu’il entendait donner à cette construction ne furent jamais solides. Plus idéaliste que pragmatique, en dépit de l’échec de sa Via Media, Newman marqua profondément les deux Eglises dont il fit successivement partie et, par delà son époque, son influence se fait encore sentir aujourd’hui. C’est cet homme et ce mouvement que ce livre tente de redécouvrir en apportant un éclairage nouveau à ce champ d’études et de recherche.
Contenu : Introduction (I) : Le mouvement évangélique – Introduction (II) : Le mouvement d’Oxford – Repères bibliographiques – La première conversion de Newman – L’ecclésiologie de Newman dans la décennie qui précéda le mouvement d’Oxford - approche historique et critique – Les sermons de Newman entre 1829 et 1832, reflets de sa perplexité – Art de la persuasion et rhétorique chez Newman – Le débat sur le mouvement d’Oxford au sein de l’Eglise d’Angleterre : identité retrouvée ou dénaturée ? Origines de l’hérésie arienne selon Newman et la recherche historique postérieure – Newman, les Pères de l’Eglise et la Via Media – Newman au carrefour de deux époques.