Show Less
Restricted access

Théâtre de l’anatomie et corps en spectacle

Fondements d’une science de la Renaissance

Ilana Zinguer and Isabelle Martin

L’espace de recherche de cet ouvrage porte sur la relation problématique entre la littérature et l’anatomie, ou plus exactement entre l’écriture et l’acte d’anatomiser. Il s’est agi de savoir comment le texte se nourrit et se transforme au contact de pratiques scientifiques, esthétiques et philosophiques. L’ouvrage présente des parcours créateurs multiples, inspirés du modèle anatomique et essaie de mettre ensemble différentes versions de cette méthodologie, née d’une science précise, celle du corps, devenue instrument de lecture du monde. Les études sont regroupées autour de deux axes : d’une part les fondements de l’anatomie en tant que science, d’autre part son développement, c’est-à-dire les rapports entre cette science renouvelée et l’œuvre littéraire. Traversant les siècles depuis la Renaissance jusqu’à nos jours, des analyses et des lectures pluridisciplinaires inhabituelles sont proposées autour du paradigme anatomique qui permet de scruter l’âme et son comportement. Cet ouvrage est basé sur les études présentées par des historiens de la médecine, des philosophes, des spécialistes en littérature et en art dramatique, au Colloque International Théâtre de l’anatomie et corps en spectacle, tenu à Haïfa le 17 décembre 2002.
Contenu : Louis Van Delft : Du médical au littéraire : La fortune du modèle anatomique – Jean Céard : La Physiologie de Fernel : L’anatomie et la physiologie, ou la géographie et l’histoire du corps humain – Marie-Luce Demonet : Le skeletos de Montaigne ou la leçon de l’anatomie – Nicola Panichi : Montaigne et l’« anatomie de la philosophie » – Patricia Eichel-Lojkine : Le corps et l’indice : L’enjeu de la description anatomique chez Agrippa d’Aubigné – Dominique Brancher : L’anatomie par le rire : Les Erreurs Populaires de Laurent Joubert – Nadine Tsur-Kuperty : Les mots du corps. Figurations du corps et investissements rhétoriques dans quelques Mémoires de la seconde moitié du XVIe siècle en France – Donald Beecher : Le théâtre des représentations : métaphore ou anatomie de la conscience ? – Ilana Zinguer : L’anatomie du désir dans la philosophie de l’amour au XVIe siècle : Les Dialogues d’amour de Léon Lhébreu – Paulette Choné : Les « leçons d’anatomie » de Césare Ripa – Isabelle Martin : L’anatomie animale et son spectacle au XVIIIe siècle – Harvey Chisick : Anatomie et sentiment dans le Tableau de Paris de Louis-Sébastien Mercier – Héléna Shillony : Flaubert anatomiste : L’écriture du corps dans Madame Bovary – Sam Bloom : L’autopsie morale : dissection du mensonge dans A la recherche du temps perdu – Jürgen Siess : Le corps de l’acteur et les rapports de force institutionnels, de Acte sans paroles à Pas moi – Jacqueline Michel : Jude Stéfan ou « le poème momie de l’énigme » – Thérèse Malachy : L’anatomie de l’acteur comique – Daniel Sibony : Du sacrifice humain : De certaines mises en acte du corps – Yéhouda Moraly : Corps blancs, corps noirs, corps découpés, corps imaginaires.