Show Less
Restricted access

Le Barbare

Images phobiques et réflexions sur l’altérité dans la culture européenne

Series:

Jean Schillinger and Philippe Alexandre

Contenu : Jean Schillinger/Philippe Alexandre : Introduction – Joël Bernat : « Je est barbare », et notre inconsolable besoin de barbarie – René Hodot/Patrick Jouin : Barbares, barbarismes et barbarie dans le monde gréco-romain – Emilia Ndiaye : L’altérité du « barbare » germain : instrumentalisation rhétorique de barbarus chez César et Tacite – Patrick Del Duca : L’homme sauvage dans la littérature médiévale – Vasile Maruta : Dracula - barbarie ou cruauté ? – Jean Schillinger : Vos barbaros esse minime credo. Stratégies d’humanistes allemands face à un stéréotype italien – Bruno Toppan : La revanche du Barbare. Evolution du concept de « barbare » en Italie de Machiavel à Manzoni – Françoise Knopper : Religion, violence et barbarie dans les relations de quatre missionnaires en Amérique latine au XVIIIe siècle – Roland Krebs : Le sauvage, le barbare et le civilisé dans le Voyage autour du monde de Georg Forster – Gérard Laudin : L’intégration de la barbarie à la civilisation : brutes, barbares, sauvages, despotes et doctrinaires d’Iselin à Hölderlin – Konrad Harrer : La barbarie chez Heinrich von Kleist – Camille Jenn : Barbares et barbarie : représentations dramatiques et fonctions idéologiques dans les drames patriotiques de Heinrich von Kleist et Christian Dietrich Grabbe – Philippe Alexandre : La victoire de la civilisation sur la barbarie. Réflexions sur le roman Bas les armes ! de Bertha von Suttner – Eberhard Demm : L’image de l’ennemi dans la propagande allemande et alliée pendant la Première Guerre mondiale – Hans-Christof Kraus : Deux peuples dans le débat des historiens. Les relations franco-allemandes vues par Jacques Bainville et Johannes Haller – Annie Bourguignon : Culture allemande contre germanophilie. Les prises de position intellectuelles et politiques de quelques publicistes et écrivains scandinaves de la fin du XIXe au milieu du XXe siècle – Marie-France Rouart : Le Barbare comme solution, ou l’art de jouer avec les phobies culturelles. Les Quarante jours du Musa Dagh (Werfel) et Clea (Durrell) – Nadine Willmann : Le barbare dans l’œuvre de Günther Weisenborn. De la tentation apologétique à la condamnation – Stanisław Fiszer : Witold Gombrowicz et Zbigniew Herbert, deux « barbares » dans le jardin de la civilisation occidentale – Françoise Lartillot : La fable différée du Barbare. La fonction éclairante de la maladie dans le dispositif d’Evelyn Schlag.