Show Less
Restricted access

Alain-Fournier et Yvonne de Quiévrecourt

Fécondité d’un renoncement

Michèle Maitron-Jodogne

Finaliste du Prix du Parlement de la Communauté française de Belgique, 2003.
Le Grand Meaulnes d'Alain-Fournier est, à juste titre, très connu. Moins connues sont les sources biographiques de l'écrivain et surtout la figure d'Yvonne de Quiévrecourt, inspiratrice principale du personnage d'Yvonne de Galais. Cet ouvrage apporte des informations nouvelles tant sur la rencontre de 1905 que sur les retrouvailles de la jeune femme et de l'écrivain au printemps 1913. Il propose surtout une lecture originale de la relation entre les deux jeunes gens: Fournier n'est plus la victime d'un amour malheureux, il se construit sur la base d'un renoncement assumé comme force créatrice. La fixation sur une figure féminine préservée par la distance permet en effet au jeune écrivain de dépasser sa vision partiellement négative du couple, vision née dans l'enfance et liée à son expérience familiale.
Fruit de recherches universitaires, cet ouvrage s'adresse néanmoins à un large public. Il intéressera tous les admirateurs du Grand Meaulnes, mais également tous ceux que captivent les mystères de la création littéraire.
Contenu: Quel rôle Yvonne de Quiévrecourt, l'inspiratrice du personnage d'Yvonne de Galais, a-t-elle joué dans la vie d'Alain-Fournier, homme et écrivain? Comment Alain-Fournier s'est-il construit sur la base d'un renoncement, assumé par lui comme une force créatrice? De quelle façon l'amour malheureux a-t-il nourri l'œuvre, étape indispensable vers la maturité?