Show Less
Restricted access

Philosophie et sens commun chez Thomas Reid (1710-1796)

Daniel Schulthess

Comment considérer le rapport entre philosophie et rationalité commune? Telle est la question que nous pose l'oeuvre de Thomas Reid (1710-1796). Professeur à Aberdeen puis à l'Université de Glasgow, il y occupe la chaire de philosophie morale après le départ d'Adam Smith. Il fonde l'Ecole écossaise, un courant de pensée fort influent à la fin du XVIIIe et au début du XIXe siècle. La philosophie de Reid est abordée ici sous son aspect principal, l'analyse et la justification du sens commun. Son intérêt conduit Reid à renouveler la psychologie philosophique dans son ensemble. S'écartant des principes empiristes de Locke, Berkeley et Hume, l'Ecossais présente en particulier une analyse originale des phénomènes de perception. Il invente même une géométrie non euclidienne pour rendre compte de certaines particularités des objets de la vision. Ces différentes élucidations n'ont pas perdu leur intérêt. C'est par une confrontation fréquente avec d'autres auteurs que le présent travail tente de préciser l'originalité de la doctrine de Reid et sa place dans l'histoire de la pensée.