Show Less
Restricted access

L’ombre de l’arbre ou l’errance du rhizome

Études d’œuvres de Simone Schwarz-Bart, de Xavier Orville et de Maryse Condé

Series:

Thierry T. Gustave

Avec sa place majestueuse dans la nature et avec sa structure racinaire, arborescente et généalogique, l’arbre possède traditionnellement une symbolique importante dans le paysage identitaire. Lorsque la symbolique de l’arbre est dépossédée de ses caractéristiques et que sa structure et sa force sont menacées, elle révèle une vision tourmentée du paysage identitaire. Au niveau de son système racinaire, la symbolique de l’arbre est limitée, déstabilisée, voire déracinée de sa force, et la symbolique du rhizome offre une autre façon d’appréhender la structure généalogique. Pour dévoiler les aspects de la colonisation, Thierry T. Gustave explore la symbolique de l’arbre et celle du rhizome dans les œuvres littéraires de la Martinique et de la Guadeloupe. Son ouvrage analyse plus particulièrement la flore antillaise comme métaphore et représentation du paysage identitaire dans luie et vent sur Télumée Miracle de Simone Schwarz-Bart, Délice et le fromager de Xavier Orville, et Pays mêlé de Maryse Condé.