Show Less
Restricted access

Naissance de la science dans l’Italie antique et moderne

Actes du colloque franco-italien des 1 er et 2 décembre 2000 (Université de Haute-Alsace)

Luigi De Poli and Yves Lehmann

Alors que de nombreuses publications concernant l’Italie portent sur des points d’histoire ou sur des problèmes d’actualité, le public français ignore généralement l’apport de la péninsule dans le domaine scientifique. Quelques grands noms lui sont familiers – Galilée, Volta, Fermi – mais beaucoup d’autres restent des inconnus en deça des Alpes.
Ce colloque du CREI (Centre de Recherche et d’Etudes sur l’Italie) s’était fixé pour objectif de valoriser la contribution de la péninsule italienne à l’émergence d’un savoir scientifique. Le parti pris transdisciplinaire qui a été adopté a permis la découverte d’un ensemble de caractéristiques propres à cette région, en particulier la confluence des arts et des lettres à deux moments forts de son évolution historique – le début de l’Empire et celui des Temps Modernes.
Contenu: Luigi De Poli/Yves Lehmann: Avant-propos – Jean-Marie André: La réception de la science grecque à Rome et ses problèmes – Robert Lutz: La pénétration des mathématiques arabes à travers l’Italie autour l’an mille – Yves Lehmann: Anthropologie et zoologie chez les premiers philosophes romains – Dominique Briquel: La science religieuse des Etrusques – Robert Bedon: Le Grammaticus Solin et la diffusion des connaissances antiques – Georges-Fréderic Manche: Le conrôle des métaux monétaires. Une technique aléatoire au service du bimétallisme: l’exemple vénitien – Marie-Laure Freyburger-Galland: Archytas de Tarente. Un mécanicien homme d’Etat – Aude Lehmann: Les débuts de la critique littéraire à Rome – Jacqueline Dangel: Nature, science et art à Rome: rhétorique et poétique – Stéphane Bonnet: Giordano Bruno et les mathématiques – Anne Machet: La Nova Scientia de Tartaglia, 1558. Nouveauté? – Luigi De Poli: Daniele Barbaro: L’architecte et le nouvel espace du savoir – Marie-France Tristan: La poésie scientifique du Cavalier Marin (1569-1625) – Irene Botta: L’Invito a Lesbia Cidonia de Lorenzo Mascheroni: littérature et science en Italie au XVIIIe siècle – Matilde Dillon Wanke: Le «vergiliato» pictural de Lorenzo Mascheroni dans l’univers du savoir – Raymond Abbrugiati: Les Lumières milanaises et la naissance des sciences humaines – Cécile Di Bernardo: La formation scientifique de Celestino Galiani et son influence sur la réforme de l’Université de Naples en 1732.