Show Less
Restricted access

Sémantique de la temporalité en arabe parlé d’Alger

Valeurs aspectuo-temporelles des formes verbales

Series:

Djaouida Hamdani Kadri

L’expression de la temporalité est un des aspects où les langues divergent le plus comme le soulignent nombre de grands linguistes. Comment une langue, comme l’arabe parlé d’Alger, présentant principalement deux formes verbales, le parfait et l’imparfait, marque-t-elle l’expression du temps et de l’aspect ? Quelles valeurs sémantiques attribuer à ces deux formes verbales hautement polysémiques ? Et comment rendre compte du fait qu’un système de formes verbales si restreint puisse permettre d’exprimer une multiplicité de nuances temporelles et aspectuelles ?
Refusant les approches classiques qui présentent l’arabe comme une langue dont le système verbal serait principalement aspectuel et non temporel, l’auteure avance l’hypothèse que ces catégories grammaticales y sont toutes deux marquées et intimement liées.
L’analyse proposée s’inscrit dans un modèle de sémantique de la temporalité (Gosselin, 1996) à la fois calculatoire et cognitif. Dans cette perspective, à chacune des formes verbales est assignée sous forme d’hypothèse une valeur en langue, valeur abstraite qui permet de prédire et de calculer les différents effets de sens produits en contexte.
Contenu : Présentation du système des formes verbales de l’arabe selon différentes approches – Cadre théorique et objectifs de la recherche – Valeurs aspectuo-temporelles du parfait – Valeurs aspectuo-temporelles de l’imparfait – Retour sur le cadre théorique – Les formes verbales composées avec l’auxiliant ra- – Les formes verbales composées avec l’auxiliant KAN – Les formes verbales composées avec l’auxiliant IKUN – Le système aspectuo-temporel des formes verbales de l’arabe parlé d’Alger.