Show Less
Restricted access

Mondes du soi et lieu des mondes chez Nishida Kitarô

Series:

Laurent Stehlin

Récemment encore peu accessible en traduction, Nishida Kitarô trouve une diffusion toujours plus large. Cet isolement a tenu éloigné un des philosophes les plus importants du Japon. Inspiré par une tradition orientale, un de ses objectifs consistait à expliciter cette dernière au moyen de la conceptuelle occidentale. Déployée sur un vaste réseau de références, sa réflexion traite de problèmes épistémologiques classiques avec des sources d’inspiration qui leur confèrent une portée nouvelle. L’épistémologie et la logique n’ont alors de sens véritable que lorsqu’elles sont traitées au sein d’une certaine vision du monde et de l’homme.
Cette étude propose une entrée dans sa pensée sous la forme d’un parcours continu entre les lieux du soi et du monde. Ces deux termes, simultanément antithétiques et conjoints, représentent les pôles d’une réflexion qui s’est développée à partir d’interrogations sur la nature du soi vers celle du monde. Plus qu’une introduction, cet ouvrage dessine un motif constant dans le foisonnement des essais de Nishida Kitarô, motif qui a pour but de donner au lecteur les clés paradigmatiques ouvrant à une œuvre trop large pour tenir dans un unique travail.
Contenu : Problématique et plan – Introduction au « jeune » Nishida : Expérience pure et volontarisme – Logiques occidentales : Aristote et Hegel – Logique et épistémologie orientales – Le lieu et sa logique – Sujet logique et véritable sujet dialectique – Auto-aperception – Structures de la conscience noético-noématique – Monde intelligible et intuition intellectuelle – Ultime transcendance et néant absolu – Contours du basho dialectique du monde : temps et espace – Déterminations universelles et individuelles – Monde historique : agir et idée – Phénomène contradictoire de la vie – Conversion religieuse.