Show Less
Restricted access

Dé«kant»ations

Fonctions idéologiques du kantisme dans le XIX e siècle français

Series:

Jean Bonnet

Le kantisme français du XIX e siècle est à la fois un corpus savant, un carrefour d’idées et une doctrine politique attrape-tout. Cette plasticité lui a permis de prendre place au cœur de l’imaginaire collectif : Renouvier ne lisait-il pas Les Misérables comme une Critique de la raison pratique mise en roman ?
Le kantisme est un aspect central de la naturalisation de la pensée allemande en France. Il a contribué à l’hybridation de la culture française. Les Français ont appris de Kant à désarmer leurs guerres civiles et, en acclimatant le criticisme, ils ont dessiné les figures d’une civilité « cosmopolitique » et d’une laïcité morale transmises par l’école.
Le kantisme est le résultat de décantations complexes qui ont enrichi le plancton de la modernité française. L’auteur analyse le public kantien dans sa diversité, ainsi que l’entrée en scène d’une intelligentsia qui, au-delà des professeurs de philosophie, a peu à peu inclus les classes moyennes instruites.