Show Less
Restricted access

Théorie du langage et exégèse biblique chez Paracelse (1493-1541)

Series:

Jean-Michel Rietsch

Cet ouvrage met en lumière l’harmonie interne de l’œuvre paracelsienne. Il s’agit de refuser les divisions entre une partie scientifique et théologique instituées par Sudhoff, entre autres, à la fin du XIXe siècle. Pareillement, on renoncera à un découpage chronologique qui mettrait en évidence différentes périodes de rédaction et donc de pensée.
C’est le Paracelse médecin, théologien, alchimiste, astrologue… qui est envisagé. Intellectuel engagé, et dont la pensée refuse les apports humanistes, Hohenheim agit dans le monde. L’auteur veut ainsi montrer qu’une étude croisée de la vie, du théologique, du médical (et du scientifique, en général, le ‘Naturwissenschaftlich’ allemand) chez Hohenheim permet de révéler la cohérence de la pensée paracelsienne, la présence d’une «systématique» à part entière, qui ne s’enferme toutefois pas dans des certitudes à prétention universelle et éternelle.
Cet abandon de toute méthodologie discontinuiste s’accompagne d’une étude de l’ensemble des ouvrages paracelsiens.
Contenu: Exégèse biblique au XVIe siècle – Rapports sciences / théologie – Théorie du langage selon Paracelse – Nature et Ecriture – Lumière de la Nature / Lumière de l'Esprit – Imagination créatrice – Spiritualisme.