Show Less
Restricted access

L’écriture du féminin chez Zola et dans la fiction naturaliste - Writing the Feminine in Zola and Naturalist Fiction

2 e édition

Anna Gural-Migdal

Est-ce que la représentation de la femme chez Zola, et dans la fiction naturaliste en général, entérine l’idée d’une permanence du féminin? Echappe-t-elle au contraire à toute figure, y compris au mythe de la diabolisation ou de l’exaltation, pour faire valoir une ambiguïté, une indétermination qui correspondrait à l’effacement des sexes propre à la deuxième moitié du XIX e siècle?
C’est à une telle question que cet ouvrage s’attache à répondre dans le but de cerner une écriture du féminin propre à la fiction naturaliste.
L’écriture du féminin est ici envisagée à la fois comme poétique de la représentation, interprétation textuelle et discours conscient ou inconscient que la société fait entendre sur la femme. Un tel discours n’échappe pas à l’hégémonie positiviste de son époque qui légitime toute catégorisation de la féminité. Parallèlement, à l’état de crise déclenché par le progrès scientifique et la peur face aux transformations qu’il engendre, fait dès lors écho une herméneutique du féminin comme métamorphose, ouverture et énigme.
Does the representation of woman in Zola, and in naturalist fiction in general, confirm the notion of a permanence of the feminine; or, on the contrary, does it escape all tropes, including myths that demonize or exalt, in order to exploit its ambiguity or indeterminacy, and thereby correspond to the erasure of sex that characterizes cultural production during the second half of the nineteenth century? This is the question this work attempts to answer, in order to define and delimit the writing of the feminine in naturalist fiction.
In this book, the inscription of the feminine is envisaged simultaneously as a poetics of representation, textual interpretation, and conscious or unconscious discourse that society gives to understand about woman. Such a discourse fails to escape the positivist hegemony of the period that legitimizes the categorization of the feminine. Nevertheless, beyond this systemization of the concept of woman, the idea of scientific progress brings about the development of a generalized myth of transformation that gives rise to the anguish of incertitude, degeneracy, and emptiness. A hermeneutics of woman as metamorphosis, open-mindedness, and mystery echos this situation of crisis.
Contenu/Contents: Catherine Boschian-Campaner: De Barbey d’Aurevilly à Zola: le personnage de la maîtresse ou de la concubine dans quatre romans de la deuxième moitié du XIXe siècle – Linda Beane Katner: Zola’s Female Discourse: The Orality of the Text – Linda Beane Katner: Characterizations of Group Discourse by Working-Class Women in Emile Zola’s Rougon-Macquart Series – Susan S. Hennessy: La Mère mégère in Zola – Susan S. Hennessy: Sterile Maternity: An Analysis of the Spiritual Mothers in Au Bonheur des Dames, La Joie de vivre, Le Rêve et L’Argent – Jurate Kaminskas: Fonction réaliste et fonction symbolique: sur les scènes d’accouchement dans quelques romans d’Emile Zola – Danielle Kent Bishop: Jewellery in the Rougon-Macquart: A Glittering Revelation – Danielle Kent Bishop: Zola’s Women: A Chink in the Armour: a Study of Une Page d’amour and L’Œuvre – Chantal-Sophie Castro: Le Vêtement dans Pot-Bouille et Au Bonheur des Dames: De l’art de la séduction à la manipulation – Servanne Woodward: Les genres esthétiques de Madame Sourdis – Maria Watroba: Le prêtre, la femme, la famille: La Conquête de Plassans – Robert Ziegler: Creativity and the Feminine in Zola’s La Joie de vivre – Catherine Boschian-Campaner: L’estéthique du portrait féminin dans Le Docteur Pascal – Susan Harrow: The Matter with Jeanne. Narrative and the Nervous Body in Zola’s Une Page d’amour – Susan Harrow: Myopia and the Model: The Making and Unmaking of Renée in Zola’s La Curée – Leslie Ann Minot: Women and the Commune: Zola’s Revisions – Lydia Belatèche: Speaking Inside and Outside of the Bourgeois Salon – Elizabeth Rogers Lanois: Viewpoint and Gendered Space: Berthe Morisot’s On the Balcony, Meudon and Emile Zola’s Une Page d’amour – Anna Gural-Migdal: Nana, figure de l’entre et de l’autre – Anna Gural-Migdal: L’écriture de la Mort dans Germinal – Martine Cremers: Françoise dans La Terre: Le sacrifice d’une victime désignée ou le triomple de la divinité païenne – Jeremy Wallace: Beaudelaire, Zola, et la femme-charogne – Jeremy Wallace: Les Sœurs Macquart: «Femmes expérimentales» – Ruth Schürch-Halas: Leib und Körper: dialogue entre scientisme et fiction – Julia Przybos: Germinie Lacerteux au service des sciences sociales – Jurate D. Kaminskas: Itinéraires de la femme seule à Paris: pour une lecture renouvelée de Au Bonheur des Dames – Laura C. Hartog: La Machine, l’argent et l’eau de rose: le vrai «bonheur des Dames» zolien – Véronique Cnockaert: Denise ou la vertu attentatoire dans Au Bonheur des Dames – Eleanor Salotto: Shopping for an «I»: Zola’s The Ladies’ Paradise and the Spectacle of Identity – Rosemary Peters Crick: For the Pleasure of Ladies: Theft, Gender, and Object Relations in Au Bonheur des Dames.