Show Less
Restricted access

André Corbeau : un bibliophile et érudit entre France et Italie au nom de Léonard de Vinci

Series:

Edited By Silvia Fabrizio-Costa

Malgré la somme considérable de documents qu'il a collectés concernant tant les œuvres que les travaux sur Léonard de Vinci, et son rôle fondamental dans le champ des études vinciennes et dans les rapports culturels entre la France et l'Italie, André CORBEAU (1898-1971) demeure méconnu encore aujourd'hui. En partant principalement de sa donation effectuée à l'Université de Caen, et en se servant de matériaux d'archives, les contributions réunies dans ce livre voudraient présenter son histoire, sa vie et ses écrits, où il est question de promotion du tourisme, d’organisation de fêtes musicales, d'horticulture, de muséographie, de politique, de cinéma et bien sûr de philologie et de beaux-arts. Le lecteur découvrira ainsi une personnalité hors du commun, aux multiples facettes, d'un curieux, d'un érudit et, surtout, d'un véritable humaniste qui a toujours essayé de mettre au service du plus grand nombre les facilités que lui donnaient sa fortune et ses connaissances.

Carlo Vecce: Prefazione – Christine Lemoing : André Corbeau, Étapes d’un parcours – Benoit Marpeau : Un lettré humaniste face à la montée de l’hitlérisme : André Corbeau et la Tchécoslovaquie dans les années 1930 – Silvia Fabrizio-Costa : Autour d’une bibliothèque et d’un film – Fernanda Palma : Memorie vinciane di André Corbeau (e il leonardismo degli anni ’50) – Anna Sconza : André Corbeau traducteur de Léonard : des choix déterminants – Anne-Christine Faitrop-Porta : En souvenir d’André et de Nelly Corbeau