Show Less
Restricted access

Les pères de l’Europe en héritages

Series:

Cornelia Constantin

Ce livre suit les cheminements de l’institutionnalisation de la catégorie de pères et de mères de l’Europe. Ce que furent les pères de l’Europe et comment ils le sont devenus : l’objectif de cet ouvrage est de saisir ce processus de consécration. Dans un premier temps, leurs positions et ressources dans leurs champs politiques nationaux ainsi que leurs investissements variés dans l’Europe leur permettent d’acquérir dès les années 1950 des réputations durables. Des organisations portent ensuite les mémoires des pères de l’Europe : la construction d’un héritage des pères de l’Europe est bâtie par des individus qui se positionnent comme les héritiers de ceux-ci. L’originalité de cette approche est de placer l’analyse à l’échelle des groupes sociaux, tels que ceux constitués dans des associations de souvenirs, ou plus institutionnalisés, dans des partis politiques, ou des fédérations européennes de partis, qui constituent des instances très actives dans ce processus de construction de la mémoire. Ces organisations instituent des pratiques commémoratives enracinées dans les identités territoriales à différentes échelles, locale, régionale, nationale et européenne. Plus globalement, ce livre se propose de montrer que la commémoration, les politiques mémorielles et l’histoire représentent un enjeu fort de la construction européenne.