Show Less
Restricted access

Prix Goncourt, 1903–2003 : essais critiques

Series:

Katherine Ashley

En 2003 le prix Goncourt fête son centenaire, véritable événement dans l’histoire des lettres françaises. Les textes réunis dans ce volume proviennent d’un colloque qui a eu lieu à l’Université de Glasgow en mars 2003 et analysent les succès, les scandales, et les débâts littéraires que le prix a suscités et qui ont marqué le vingtième siècle. Le phénomène Goncourt est abordé de plusieurs points de vue critiques, aussi bien littéraires que sociologiques et historiques. Tout en considérant des sujets aussi divers que l’Académie Goncourt, la politique et l’identité nationale, le colonialisme et la valeur des prix littéraires, le volume se veut une ouverture sur l’avenir des lettres. Le tout est enrichi d’un entretien avec Edmonde Charles-Roux, Présidente de l’Académie Goncourt.
Contenu: Katherine Ashley: Avant-propos – Edmonde Charles-Roux/Katherine Ashley: Entretien – Stéphanie Smadja: Rôle et image de l’Académie Goncourt dans l’histoire de la prose au début du XXe siècle: une ‘arme à double tranchant’? – Norbert Dodille: Goncourt colonial: Marius-Ary Leblond pour En France (1909) – Luc Fraisse: L’Attribution du prix Goncourt à Proust en 1919 – Pierre-Philippe Fraiture: De l’influence du Goncourt sur le corpus colonial: le cas Batouala – Noëlle Benhamou: Deux lauréats oubliés: Alphonse de Châteaubriant et Henri Béraud, mis à l’index pour collaboration – Jane Cavani: Elsa Triolet et le prix Goncourt 1944: consécration littéraire ou expédient politique? – Claudia Almeida: L’Affaire Ajar ou le pseudonyme écrivain – Geoff Woollen: Prix Goncourt: faut-il en ‘randomiser’ la sélection? – Sylvie Ducas: Faut-il brûler le prix Goncourt?