Chargement...

La lecture comme pratique cognitive et devoir d’éveil

"Die Schlafwandler" de Hermann Broch- Métamorphose d’un genre et questionnements contemporains

de Isabelle Gabolde (Auteur)
©2010 Thèses XV, 493 Pages

Résumé

Ce travail se veut une contribution au questionnement critique de la modernité du roman. L’analyse minutieuse de l’exploration que Hermann Broch fait de l’art du roman avec sa trilogie, Die Schlafwandler, engage le lecteur à interroger plus largement la vocation de la forme romanesque lors de sa métamorphose au premier tiers du vingtième siècle. Le pouvoir d’élucidation dévolu par Broch à ce genre déborde le cadre esthétique. L’auteur y désarticule une conception traditionnelle du temps et offre une interprétation de la situation de l’homme comme sujet de l’histoire (non comme seul sujet agissant, mais comme sujet parlant et producteur de signes). Cette étude questionne, enfin, les liens entre la modernité des ambitions de Broch et les mouvements littéraires qui lui furent contemporains en France, avant de mettre son œuvre en regard des réflexions et de la pratique artistique de deux de ses lecteurs : Milan Kundera et Henry Bauchau.

Résumé des informations

Pages
XV, 493
Année
2010
ISBN (PDF)
9783653000535
ISBN (Broché)
9783631612101
DOI
10.3726/978-3-653-00053-5
Langue
Français
Date de parution
2010 (Octobre)
Mots clés
temporalités étagement du langage fonction du lecteur intertextualité
Published
Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien, 2010. XV, 493 p.

Notes biographiques

Isabelle Gabolde (Auteur)

L’auteur : Isabelle Gabolde s’intéresse aux rapports entre littérature et connaissance, littérature et pensée politique, et au roman moderne compris comme domaine de la pensée. Ses travaux portent aussi sur les arts du roman, elle a notamment édité les textes réflexifs d’Henry Bauchau. Elle travaille, par ailleurs, dans le domaine de la culture à Montréal, au Canada.

Précédent

Titre: La lecture comme pratique cognitive et devoir d’éveil