Chargement...

Le portrait individuel

Réflexions autour d’une forme de représentation XIII e -XV e siècles

de Dominic Olariu (Éditeur de volume)
©2009 Comptes-rendus de conférences 300 Pages

Résumé

Les portraits de la fin du Moyen Âge diffèrent aussi bien des réalisations antérieures que de celles de la Renaissance. À la fois inscrits dans la tradition religieuse et reflétant une nouvelle vision du monde plus profane, ils se présentent comme des représentations novatrices de l’homme préfigurant les périodes ultérieures.
Par-delà les expressions (dévotion, réalisme, art de cour) qui évoquent habituellement ces portraits les actes du colloque réunissant les contributions de spécialistes internationaux en une approche moins convenue montrent comment le portrait fut au cœur de la pensée et de la production d’une époque charnière.

Résumé des informations

Pages
300
Année
2009
ISBN (PDF)
9783035201086
ISBN (Broché)
9783034300025
DOI
10.3726/978-3-0352-0108-6
Langue
Français
Date de parution
2011 (Décembre)
Mots clés
Kunst Histoire de l'art Anthropologie
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2009. 300 p., nombr. ill.

Notes biographiques

Dominic Olariu (Éditeur de volume)

Le responsable de la publication : Docteur de l’École des hautes études en sciences sociales (Paris), Dominic Olariu est depuis 2007 professeur invité en histoire de l’art médiéval à l’Université Heinrich-Heine de Düsseldorf. Il a enseigné entre autres à l’Université de Bourgogne (Dijon) et à la Kunstakademie de Düsseldorf.

Précédent

Titre: Le portrait individuel