Chargement...

«L’Art de toucher le Clavecin» de François Couperin

Autour du doigté

de Patrick Missirlian (Auteur)
©2004 Monographies LIV, 116 Pages

Résumé

L’Art de toucher le Clavecin (Paris, 1716-1717) de François Couperin est un ouvrage de didactique instrumentale parmi les plus significatifs tant pour l’enseignement du clavecin en France au 18ème siècle que pour les notions d’esthétique de l’instrument qui s’en dégagent.
La question du doigté est tout d’abord placée par l’auteur sous l’angle des sources théoriques relatives à la pratique des instruments à clavier en France et dans les autres nations depuis le 16ème jusqu’au milieu du 18ème siècle.
Mais plus précisément c’est le doigté de François Couperin dans L’Art de toucher le clavecin, qui est analysé ici par l’auteur au fil des préludes, suivant le projet pédagogique du compositeur pour sa méthode.
L’accent est mis sur les nombreuses implications d’ordre esthétique qui en résultent et à la lumière desquelles l’auteur tente une proposition de restitution du doigté original pour le Vingt-sixième Ordre.

Résumé des informations

Pages
LIV, 116
Année
2004
ISBN (Broché)
9783039102112
Langue
Français
Mots clés
Couperin, François L' art de toucher le clavecin Musik Barockmusik Kunst Pädagogik Fingersatz Cembalo
Published
Bern, Berlin, Bruxelles, Frankfurt am Main, New York, Oxford, Wien, 2004. LIV, 116 p., nombr. ill.

Notes biographiques

Patrick Missirlian (Auteur)

L’auteur: Claveciniste et musicologue suisse, Patrick Montan accomplit ses études musicales et universitaires à Genève (Licence ès Lettres et Premier Prix de Virtuosité de Clavecin), puis à Amsterdam (Diplôme d’études post-grades). Dans le domaine musicologique, Patrick Montan se consacre essentiellement à la recherche. Comme claveciniste, il se produit régulièrement dans différents pays d’Europe, le plus souvent comme soliste en récital. En 2003 la fondation Leenaards lui décerne une bourse de la Culture.

Précédent

Titre: «L’Art de toucher le Clavecin» de François Couperin