Chargement...

Chez L’Autre

L’Identité Culturelle dans L’Œuvre Littéraire de Marguerite Duras

de Sarah Parvaiz (Auteur)
©2022 Monographies VI, 116 Pages

Résumé

Les thèmes majeurs des œuvres de Marguerite Duras se trouvent entre les deux polarités de sa vie : le soi et l’Autre. Dans ses œuvres, Duras a très bien montré les limbes culturels de son existence entre l’Asie et l’Europe jusqu'à la mesure où cette ambigüité est devenue le noyau, le cœur de sa littérature. Dans ce livre, je vais essayer de prouver que cette tension entre l’espace européen et l’espace asiatique, entre le soi et l’Autre, dans les œuvres de Duras, ne tombe pas vraiment sous la catégorie généralement traduite comme Orientalisme par Edward Saïd. Duras plutôt intègre ces espaces dans un monologue constant dont la signification est de susciter, comme l’aurait dit Roland Barthes, le « plaisir du texte ».

Table des matières

  • Couverture
  • Titre
  • Copyright
  • À propos de l’auteur
  • À propos du livre
  • Pour référencer cet eBook
  • Sommaire
  • Introduction à l’écriture Durassienne
  • Altérité vs. Identité
  • La mère
  • L’amant chinois
  • L’enfant
  • Après mot
  • Bibliographie

←vi | 1→

Introduction à l’écriture Durassienne

Interpréter consiste toujours à mettre en équivalence deux

textes … : celui de l’auteur, celui de l’interprète.

Tzvetan Todorov

Marguerite Duras a marqué son identité à travers plusieurs titres différents : en tant que militante féministe, metteur en scène, journaliste, membre actif du Parti Communiste Français. Mais sa « vraie » profession fut celle d’écrivaine, jusqu’au point de l’obsession. Elle adorait écrire. Pour Marguerite Duras, la littérature gardait une signifiance très profonde, ce n’était pas seulement écrire mais plutôt sa passion, son mode d’expression. Celui-ci lui a servi comme une plate-forme afin de partager ses douleurs les plus extrêmes avec le monde. À quinze ans, elle annonce à sa mère qu’elle veut écrire et elle va le faire d’une manière impeccable malgré le découragement et la déception de la part de Marie Legrand – la mère de Marguerite Duras.

Mon étude critique vise non seulement à montrer le parcours difficile de Marguerite Duras par rapport à sa profession d’écrivaine mais également son engagement pour trouver son identité réelle. Or, cette identité a toujours été un sujet sensible chez Marguerite Duras, même si elle ne l’a jamais avoué dans ses récits, ses interviews ou ses romans, son travail tourne autour de cette matière. ←1 | 2→Un Barrage Contre Le Pacifique, L’Amant et L’Amant De La Chine Du Nord sont des romans qui montrent cet acharnement émotionnel de l’écrivaine : c’est à travers ces romans que je vais analyser l’espace de l’autre dans l’œuvre de Marguerite Duras.

L’espace asiatique est à plusieurs reprises identifié comme l’espace de l’Est, comme l’espace de l’autre dans mon analyse. La représentation de cet autre espace est faite à travers des images de la différence qui sont parfois moins définies dans la recherche durassienne. L’Est a souvent été perçu par le monde occidental comme une immense région géographique exotique. Comme si cet espace s’était fait identifier le long des siècles uniquement en tant que paradigme du soumis alors que lui, le monde occidental, aurait été d’emblée l’agent de la soumission. Nous allons voir comment Marguerite Duras parle de cet espace, surtout dans sa trilogie littéraire : de concert avec ce millénaire mais injuste perception ? ou bien à l’opposé, voire un espace qui n’est rien d’autre qu’une déformation de la réalité ? Ensuite, nous allons analyser si Marguerite Duras a fait réellement partie de cet espace de l’autre, si elle y a intégré sa propre identité, or si elle s’est fait imprégner par la sève spirituelle de ce locus. Ou sinon, voir si l’écrivaine s’est tenue à l’écart et elle a refusé de devenir une personne de « là-bas ».

Comme déjà mentionné, l’identité est restée un combat gigantesque pour Marguerite Duras, jusqu’à la fin de ses jours, ce sujet est d’une grande importance dans la plupart de son travail romanesque. C’est comme si elle serait toujours en train de faire un débat avec soi-même, qu’elle essaierait de négocier son identité, son propre être ; de découvrir – ou peut-être redécouvrir – où elle appartient.

C’est ainsi que le premier chapitre définit explicitement le terme altérité. En nous appuyant sur les théories de Susan Sontag, Claude Lévi-Strauss et Tzvetan Todorov, nous allons analyser le terme identité en nous basant sur la trilogie littéraire de Marguerite Duras. Nous allons voir si l’écrivaine s’est identifiée avec l’espace asiatique en tant qu’européenne, ou en tant que femme qui avait fait partie de cette espace de l’autre. Aurait-elle vécu, à travers toutes ces voix narratives féminines de son œuvre romanesque, un dédoublement d’identité et / ou de personnalité ? C’est pourquoi, ce chapitre va vite passer en revue la théorie d’Orientalisme d’Edward Saïd par rapport aux œuvres de Marguerite Duras. Les fonctions de l’érotisme et de l’exotisme seront analysées en détail. Nous allons également approfondir notre recherche en ce qui concerne l’aspect de la résistance de l’identité que l’œuvre romanesque de Marguerite Duras nous fait découvrir.←2 | 3→

Le deuxième chapitre analyse profondément la relation mère / fille. Étude détaillée du roman Un Barrage Contre Le Pacifique, cette partie va examiner la projection de l’exotisme par rapport aux différents personnages. Étant donné que ce roman a des connotations autobiographiques, l’étude de la relation avec l’espace de l’autre va être analysée sous les différents angles proposés par Tzvetan Todorov. Le point focal du deuxième chapitre est avant tout l’analyse de la relation singulière et complexe de la jeune fille Suzanne avec sa mère et son frère. Nous allons voir comment ces relations ont affecté la perception de l’écrivaine envers l’espace asiatique ou plutôt avec l’espace de l’autre à travers l’aspect anticolonialiste montré dans ce roman.

Lors du troisième chapitre, nous allons faire une analyse du roman L’Amant. Ce chapitre va être une étude détaillée de la relation entre la jeune française et l’homme chinois, une étude qui est faite aux plusieurs niveaux : race, statut social, sentimental, et, plus important encore, au niveau de l’érotisme. Nous allons également étudier la relation complexe de la jeune fille et de son frère aîné, comment elle affronte le « meurtrier » de son jeune frère. Les sentiments quasi homosexuels éprouvés par la jeune fille pour Hélène Lagonelle sont analysés dans ce chapitre afin de vérifier comment l’écrivaine incorpore l’espace de l’autre dans l’espace de l’érotisme (c’est dans cette lumière que dans la dernière partie, plus loin, l’étude va analyser la relation quasi incestueuse de la jeune française et de son frère par rapport à l’espace oriental défini par Edward Saïd).

Résumé des informations

Pages
VI, 116
Année
2022
ISBN (PDF)
9781433197055
ISBN (ePUB)
9781433197062
ISBN (Relié)
9781433197048
DOI
10.3726/b19693
Langue
français
Date de parution
2022 (Juin)
Mots clés
Postcolonialism Exotic Eroticism Indochina Identity Incest Natives Foreign Self European Asian space Otherness Chez l’Autre De L’Identité Culturelle dans L’Œuvre Littéraire de Marguerite Duras Sarah Parvaiz
Published
New York, Bern, Berlin, Bruxelles, Oxford, Wien, 2022. VI, 116 p.

Notes biographiques

Sarah Parvaiz (Auteur)

Titulaire d’un doctorat en français de l’université d’Otago, Sarah Parvaiz vit en ce moment au Canada. Toujours passionnée par la langue française, elle travaille dans le domaine linguistique pour une compagnie d’informatique. Elle s’inspire de ses voyages pour travailler sur ses projets divers.

Précédent

Titre: Chez L’Autre
book preview page numper 1
book preview page numper 2
book preview page numper 3
book preview page numper 4
book preview page numper 5
book preview page numper 6
book preview page numper 7
book preview page numper 8
book preview page numper 9
book preview page numper 10
book preview page numper 11
book preview page numper 12
book preview page numper 13
book preview page numper 14
book preview page numper 15
book preview page numper 16
book preview page numper 17
book preview page numper 18
book preview page numper 19
book preview page numper 20
book preview page numper 21
book preview page numper 22
book preview page numper 23
book preview page numper 24
book preview page numper 25
124 pages