Show Less

Métacognition et interactions en didactique des langues

Perspectives sociocognitives

Series:

Christine Sagnier

Cet ouvrage de synthèse s’adresse aux étudiants, enseignants, et chercheurs en didactique des langues étrangères. Il est présenté sous la forme d’un outil complet et maniable, qui cherche à faciliter le repérage et l’apprentissage des notions, tout en stimulant la réflexion et en soulignant les liens entre fondements théoriques et pratiques de classe. Après une brève mise en perspective des apports et limites des principaux courants en didactique, l’auteur se tourne vers les travaux récents qui ouvrent de nouvelles pistes pour la didactique des langues.
Les recherches sur la métacognition et les stratégies, mais aussi sur l’approche par les tâches dans le cadre sociocognitif, ainsi que les apports des théories socioculturelles d’inspiration vygotskienne et du courant littératie sont présentés de façon claire et synthétique. Les passerelles théoriques entre les travaux portant sur la métacognition et les recherches interactionnistes d’inspiration vygotskienne sont mises en évidence, afin de faire émerger leurs convergences et leurs dimensions complémentaires. Des questions de réflexion sont proposées à la fin de chaque chapitre.
L’objectif principal de ce livre est de permettre au lecteur de se constituer un bagage théorique sur les travaux récents, tout en s’engageant dans un questionnement didactique. Un ouvrage de référence qui rend compte de façon synthétique des avancées significatives de ces dernières années, propose de nombreuses orientations de lecture et pose des jalons pour que puisse avancer la réflexion et que se renouvellent les approches et les pratiques de classe.

Prices

Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract

La question de l’enseignement des langues et cultures étrangères ne date pas d’hier, elle est fondamentalement liée à celle des contacts entre peuples, que ces contacts soient le résultat d’échanges commerciaux, de migrations ou de colonisations. Dans son ouvrage « Evolution de l’enseignement des langues: 5000 ans d’histoire », Claude Germain (Germain, 1993, p. 23) mentionne les documents retrouvés à Sumer (l’actuelle Bagdad en Irak), qui attestent de l’enseignement scolaire de la langue sumérienne aux Akkadiens1, 3000 ans avant notre ère. Si les méthodes sumériennes n’ont pas traversé les siècles, l’enseignement du grec et du latin, (les « langues classiques » devenues langues mortes2), a par contre profondément mar- qué les choix pédagogiques dans l’enseignement des langues vivantes pendant des siècles, nous y reviendrons lors de notre bref survol de l’histoire des méthodolo- gies. C’est à partir du XXème siècle, cependant, que commence l’avènement d’un domaine disciplinaire qui vise à se donner des bases scientifiques et sera fortement influencé, de façon successive, par des champs théoriques divers. Aujourd’hui, la didactique des langues étrangères (DLE)3, ainsi que celle du français langue étrangère (FLE) qui nous intéresse tout particulièrement, appartient à la sphère des « Sciences du Langage ». Il s’agit d’un domaine d’étude pluridisciplinaire qui émane de champs théoriques connexes, comme la linguistique (qui concerne la description et l’étude de la langue et de ses mécanismes), la psycholinguistique (qui s’intéresse aux ph...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.