Show Less
Restricted access

Georges Henein, Poète francophone d’Égypte

Préface de Cristina Boidard-Boisson

Series:

Evelyne M. Bornier

Georges Henein, poète francophone d’Égypte apporte une contribution manifeste à la discipline des études littéraires francophones et comble un grand vide dans le domaine encore à peine exploré de la francophonie au Moyen Orient. Cet ouvrage met en lumière la vie et l’œuvre de Georges Henein, l’un des pères du surréalisme égyptien, souvent comparé à André Breton.
Un premier chapitre analyse l’empreinte historique, littéraire et culturelle laissée par la France sur l’Égypte, de l’expédition de Bonaparte aux années 1960. Un second volet montre comment le mouvement surréaliste français a pris racine dans le pays du Levant au cours des années 1920 et étudie ses effets sur la littérature égyptienne avant la crise de Suez. Le troisiLe troisième et dernier chapitre est consacré à une analyse de textes choisis et tente de définir le projet poétique et l’orientation politique de l’auteur. Cette réflexion montre également en quoi les textes d’Henein sont une contribution majeure à la littérature française et francophone et pourquoi ils méritent une place centrale dans le canon littéraire du 20 e siècle. Cet ouvrage s’adresse à un large public international et interdisciplinaire. Chercheurs, professeurs et étudiants, mais aussi non-spécialistes trouveront dans ce livre une source leur permettant de se familiariser avec le mouvement surréaliste francophone en Égypte, ainsi qu’Henein, ses œuvres, et son époque. Un nombre encore limité d'études ont été publiées dans le domaine de la littérature francophone d’Égypte et beaucoup de ses auteurs restent largement inconnus du grand public. C’est à cette lacune que cet ouvrage tente de remédier.
English summary: Georges Henein, French poet of Egypt provides a clear contribution to the discipline of the French literary studies and fills a void in the still barely explored area of the Francophonie in the Middle East. This book highlights the life and work of Georges Henein, one of the fathers of the Egyptian surrealism, often compared to André Breton.
Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 2. Georges Henein, poète francophone d’égypte

Extract

·2·

← 30 | 31 → GEORGES HENEIN, POÈTE FRANCOPHONE D’ÉGYPTE

L’homme est contradictoire, mais c’est le propre de tous les grands hommes.

—MICHEL WINOCK

Ferments d’une poétique

Henein et la langue française

Fils d’un diplomate copte (Sadek Henein Pacha) et d’une italienne (Marie Zanelli), Georges Henein naît dans le milieu de la grande bourgeoisie du Caire en novembre 1914. Suivant son père au fil de ses diverses affectations à l’étranger, le jeune homme mène une existence cosmopolite des plus enrichissantes et commence très tôt son apprentissage de la culture occidentale.

En 1923, son père est affecté à Bruxelles. Il est muté à Madrid l’année suivante, puis à Rome (1926–1929), où le jeune Georges est scolarisé pour la première fois au Lycée français Chateaubriand. Brillant étudiant, il y obtient le Prix d’Excellence deux années consécutives (1928 et 1929). Passionné de sport, il accumule une quantité impressionnante de photographies et coupures de presses relatives aux grands moments sportifs de l’époque, documents qu’il ← 31 | 32 → conserve et ordonne avec soin dans une série de cahiers d’écolier1. Venu s’installer en France avec sa mère en 1930, Henein passe son baccalauréat au Lycée Pasteur de Neuilly la même année, puis poursuit ses études à Paris et prépare une Licence en droit à la Sorbonne.

Polyglotte, Henein parle aussi bien l’italien...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.