Show Less
Restricted access

La France, l’Allemagne, l’Europe

Mélanges en l’honneur de Chantal Metzger

Series:

Edited By Jean El Gammal

Ce recueil rassemble des études d’historiens, géographes et germanistes d’origines diverses. Elles sont réunies en hommage à Chantal Metzger, professeur émérite d’histoire contemporaine à l’université de Lorraine, spécialiste d’histoire de l’Allemagne et des relations internationales, notamment franco-allemandes, et rédactrice en chef de la revue Guerres mondiales et conflits contemporains. Ce volume aborde des sujets relatifs à l’histoire des guerres mondiales, aux relations entre la France et l’Allemagne depuis 1945 et aux enjeux internationaux, coloniaux et européens depuis le début du XXe siècle. À travers vingt-et-une contributions, il est question de l’emprise et de la portée des conflits, ainsi que des modalités de la construction européenne, des réticences et des relations qu’elle a suscitées. Plusieurs thèmes sont mis en évidence, tels la mémoire, le renseignement, l’industrie, l’aéronautique, la presse et la gastronomie. Des regards croisés sont rendus possibles par des études concernant l’URSS, la Poznanie, l’Italie, le Portugal, voire, en contrepoint, le Japon.

Show Summary Details
Restricted access

Les acteurs européens et le Proche-Orient. Une approche historique en renouvellement (Élisabeth du Réau)

Extract

← 288 | 289 →

Les acteurs européens et le Proche-Orient

Une approche historique en renouvellement

Élisabeth DU RÉAU

Professeur émérite à la Sorbonne nouvelle, Paris III

Le centenaire de la « Grande Guerre » a suscité un grand renouveau historiographique qui a mis en valeur de nombreux aspects de ce conflit. Dès le printemps 2014, la floraison des titres se référant à la guerre de 1914-1918, manifestait l’intérêt porté à ces années majeures. En écrivant, dès le printemps 1919, un article prémonitoire sur le déclin de l’Europe, intitulé « la crise de l’esprit », Paul Valéry soulignait précocement la rupture entre « le monde d’hier » où les Européens avaient une position dominante dans une partie de la planète, notamment en Afrique, et le monde contemporain, celui du nouveau siècle qui serait celui du déclin de l’Europe et d’une nouvelle hiérarchie de puissances dans le monde1.

Parmi les thèmes abordés dans la revue Politique étrangère, au printemps 2014, dans son numéro « La Grande Guerre 1914-2014 et le monde de demain », figure une intéressante contribution de Georges Corm, intitulée : « La Première Guerre mondiale et la balkanisation du Moyen-Orient »2.

Nous partirons de cette période pour évoquer le rôle des acteurs européens, en soulignant quelques orientations majeures adoptées de 1916 à 1923, par les États mais aussi par la premi...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.