Show Less
Restricted access

Entrepreneuriat et innovation

Contextes et concept

Series:

Edited By Sophie Boutillier

L’entrepreneuriat est au cœur de la transformation de la société industrielle et recouvre des réalités très variées : de l’individu qui crée une entreprise pour échapper au chômage, de l’innovateur dont le nom devient synonyme du produit qu’il a inventé et commercialisé, à la grande entreprise qui accouche l’intrapreneuriat. Si l’entrepreneuriat est le produit d’initiatives individuelles, celles-ci sont contextualisées, et s’insèrent dans des pratiques sociales dans lesquelles une grande variété d’acteurs interviennent : autorités publiques, grandes entreprises, centres de recherche, université, structures d’accompagnement à la création d’entreprise, mais aussi des dynamiques familiales qui restent importantes de nos jours. Mais, l’entrepreneur et l’entreprise sont aussi géographiquement situés. La localisation géographique influe sur l’identité de l’entreprise et inversement l’entrepreneur contribue au développement de l’économie locale. L’objectif de cet ouvrage est de montrer que l’entrepreneuriat est un fait social total et que son étude s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire : économie, gestion, sociologie, histoire et géographie.

Show Summary Details
Restricted access

L’« équation entrepreneuriale » dans l’économie contemporaine (Sophie Boutillier et Dimitri Uzunidis)

Extract

← 18 | 19 →

L’« équation entrepreneuriale » dans l’économie contemporaine

Sophie BOUTILLIER

Dimitri UZUNIDIS

Introduction

Dès la fin des années 1970, avec la crise du big business, l’entrepreneur est redevenu le personnage clé et la fonction fondamentale de la dynamique économique. Ce retour de l’entrepreneur en tant que figure phare de la croissance économique s’est opéré selon deux voies : par les politiques publiques d’aide à la création d’entreprises, ainsi que par les nouvelles stratégies d’assouplissement et d’externalisation des grandes entreprises ; et par la médiatisation tous azimuts de l’image de l’entrepreneur en mettant en exergue la réussite spectaculaire de quelques figures récentes du monde des affaires. Le capitalisme d’aujourd’hui reste cependant managérial où dominent les grandes entreprises et le salariat de masse. Entre la fin des années 1970 et le début des années 2000, l’emploi salarié a poursuivi sa progression : représentant environ 70 % de l’emploi total pendant les années 1970, il s’élève à l’heure actuelle à environ 90 % de l’emploi dans les pays industrialisés. Mais, le salariat s’est aussi transformé avec la multiplication des emplois intérimaires ou bien encore des contrats à durée déterminée (Hernandez, Marco, 2008 ; Supiot, 2010), et plus récemment le statut de l’autoentrepreneur puis du micro-entrepreneur. L’incertitude et le risque ne sont plus l’apanage exclusif de l’entrepreneur, mais aussi du salarié dans un contexte de chômage élevé. D’un...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.