Show Less
Restricted access

Entrepreneuriat et innovation

Contextes et concept

Series:

Edited By Sophie Boutillier

L’entrepreneuriat est au cœur de la transformation de la société industrielle et recouvre des réalités très variées : de l’individu qui crée une entreprise pour échapper au chômage, de l’innovateur dont le nom devient synonyme du produit qu’il a inventé et commercialisé, à la grande entreprise qui accouche l’intrapreneuriat. Si l’entrepreneuriat est le produit d’initiatives individuelles, celles-ci sont contextualisées, et s’insèrent dans des pratiques sociales dans lesquelles une grande variété d’acteurs interviennent : autorités publiques, grandes entreprises, centres de recherche, université, structures d’accompagnement à la création d’entreprise, mais aussi des dynamiques familiales qui restent importantes de nos jours. Mais, l’entrepreneur et l’entreprise sont aussi géographiquement situés. La localisation géographique influe sur l’identité de l’entreprise et inversement l’entrepreneur contribue au développement de l’économie locale. L’objectif de cet ouvrage est de montrer que l’entrepreneuriat est un fait social total et que son étude s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire : économie, gestion, sociologie, histoire et géographie.

Show Summary Details
Restricted access

Les formes d’entrepreneuriat dans le milieu artisanal en Afrique subsaharienne. L’exemple de la ville de Maroua dans la région de l’extrême-nord du Cameroun (François Wassouni)

Extract

← 254 | 255 →

Les formes d’entrepreneuriat dans le milieu artisanal en Afrique subsaharienne

L’exemple de la ville de Maroua dans la région de l’extrême-nord du Cameroun

François WASSOUNI

Introduction

Située dans la partie septentrionale du Cameroun, chef-lieu de la région de l’Extrême-Nord et du département du Diamaré, Maroua est une ville où où se déploient de nombreuses filières artisanales. Forge, pyrogravure, tannerie, cordonnerie et maroquinerie, textiles traditionnels, filières de recyclage, sont entre autres secteurs qui donnent un caractère très spécifique à cet espace urbain (Seignobos et Iyébi-Mandjek, 2000). « Capitale artisanale », « Capitale du cuir » (OCPE, 2000), sont quelques appellations que certaines personnes préfèrent utiliser, lorsqu’elles veulent se référer à cette localité. Développée au 19e siècle par les communautés kanouri et haoussa qui avaient migré dans cette zone, l’artisanat de Maroua a été fortement influencé par la colonisation française, l’ouverture de la région au tourisme international et l’avènement des Organisations Non Gouvernementales (ONG) qui travaillent dans ce secteur (Wassouni, 2012a). Tous ces facteurs ont donné de l’impulsion, de l’importance et de l’envergure à cette activité locale. Progressivement, il s’est développé un vif intérêt pour l’artisanat, poussant plusieurs catégories d’acteurs à développer des stratégies multiples pour le promouvoir afin qu’il puisse contribuer de façon efficace au développement. Ces actions entreprises par différents acteurs en...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.