Show Less
Restricted access

1866, une querelle d'Allemands?

Perceptions croisées et mémoire(s) d’un moment clé de l’histoire européenne

Series:

Edited By Jean-Noël Grandhomme

De juin à août 1866, une guerre fratricide (Deutscher Krieg ou Deutscher Bruderkrieg) oppose l’Empire d’Autriche, suivi par la plus grande partie de la Confédération germanique, au royaume de Prusse, allié à une quinzaine de petits États allemands et au royaume d’Italie. Étape décisive de l’unification de l’Allemagne, parachevée par la guerre contre la France en 1870, le conflit de 1866 est lourd de conséquences pour la suite de l’histoire européenne. On le présente souvent comme le triomphe d’une Allemagne protestante marquée par le militarisme et l’autoritarisme d’une Prusse agressive et expansionniste sur une germanité méridionale catholique, censée davantage cultiver le goût des arts que celui des armes. Cette vision simpliste a cependant fait l’objet de multiples révisions. En même temps, ce conflit forme une partie intégrante du processus d’unification de l’Italie.

Après avoir retracé les faits, sans doute pour la première fois de manière aussi détaillée en français, cet ouvrage s’intéresse à la perception des événements par les puissances européennes, mais aussi par les acteurs et spectateurs locaux, ainsi qu’à ses multiples conséquences proches ou lointaines, abordant finalement la mémoire de cette guerre.

Show Summary Details
Restricted access

Liste des auteurs

Extract



Philippe ALEXANDRE, professeur de civilisation allemande à l’Université de Lorraine à Nancy, membre du Centre d’études germaniques interculturelles de Lorraine (CEGIL), a publié de nombreuses études sur l’espace public allemand et codirigé, entre autres, les ouvrages suivants : avec Jean Schillinger, Le barbare. Images phobiques et réflexions sur l’altérité dans la culture européenne, Berne-Berlin-Bruxelles, 2008 et Patriotes et patriotisme en Allemagne du XVIe siècle à nos jours, Nancy, 2015 ; avec Reiner Marcowitz, L’Allemagne en 1913 : culture mémorielle et culture d’avant-guerre / Deutschland im Jahre 1913 : Erinnerungs- und Vorkriegskultur, Nancy, 2013.

Éric ANCEAU, maître de conférences (habilité à diriger les recherches) en histoire contemporaine à l’Université Paris IV-Sorbonne, est chercheur associé au Centre de recherches en histoire du XIXe siècle et à l’Institut d’histoire moderne et contemporaine (IHMC). Vice-président du Comité d’histoire parlementaire et politique et rédacteur en chef des Nouveaux cahiers du Second Empire, il a notamment publié : Dictionnaire des députés du Second Empire, Rennes, 1999 ; Napoléon III. Un Saint-Simon à cheval, Paris, 2012 ; et L’Empire libéral, Paris, 2017.

Jean-Paul BLED, professeur émérite à l’Université de Paris-Sorbonne, où il a occupé la chaire de l’histoire de l’Allemagne contemporaine et des mondes germaniques, ancien directeur du Centre d’études germaniques de Strasbourg, membre correspondant de l’Académie serbe des sciences et des arts, est spécialiste de l’histoire de l’Autriche, de l’Allemagne et de l’Europe centrale. Directeur ou ancien directeur de plusieurs revues (Revue d’Allemagne et des Pays...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.