Show Less
Restricted access

Confrontations au national-socialisme dans l'Europe francophone et germanophone (1919-1949)/ Auseinandersetzungen mit dem Nationalsozialismus im deutsch- und französischsprachigen Europa (1919-1949

Volume 3: Les gauches face au national-socialisme/Band 3: Die Linke und der Nationalsozialismus

Series:

Edited By Michel Grunewald, Olivier Dard and Uwe Puschner

Quelle fut la perception et l’interprétation du national-socialisme comme idéologie et comme pratique du pouvoir dans l’Europe francophone et germanophone entre le début des années 1920 et la fin des années 1940? Telle est la question au centre de la série de six volumes inaugurée en 2017 et qui propose une typologie des regards et des savoirs relatifs au national-socialisme et des interprétations suscitées par celui-ci à travers l’analyse systématique de monographies, de journaux et de revues représentatifs de l’opinion et des milieux intellectuels des pays intéressés. Le présent volume, troisième de la série, s’intéresse aux positions adoptées par les différents courants et partis de gauche. Il propose des études relatives à des interprétations du national-socialisme ainsi que d’autres centrées sur la vision de ce mouvement politique diffusée par une série de périodiques représentatifs.

Wie werden Ideologie, Etablierung und Herrschaft des Nationalsozialismus in den deutsch- und französischsprachigen Räumen Europas vom Beginn der 1920er bis zum Ende der 1940er Jahre wahrgenommen, bewertet und erklärt? In sechs systematisch angelegten Bänden, der erste erschien 2017, werden diese Fragen anhand einer exemplarischen Auswahl von Büchern, Zeitungen und Zeitschriften ebenso untersucht wie die unterschiedlichen Deutungen des Nationalsozialismus in seiner Epoche und den unmittelbaren Jahren nach seinem Ende. Im Zentrum des dritten Bandes steht die Linke in ihren unterschiedlichen ideologischen Ausprägungen. Die Beiträge sind den verschiedenen Interpretationen des Nationalsozialismus in diesem politischen Spektrum gewidmet, insbesondere auch aus der Perspektive repräsentativer Zeitschriften dieses Milieus/dieser Milieus.

Show Summary Details
Restricted access

Le Populaire et le national-socialisme jusqu’en 1933 (Valentin Bouquillion)

Extract

← 36 | 37 →

Le Populaire et le national-socialisme jusqu’en 1933

Approches, visions et réactions d’un journal de gauche français à la montée du nazisme au cours des années vingt

Valentin BOUQUILLION*

Fragilisée par le Congrès de Tours qui vit la frange kominternienne du Parti se désolidariser du courant des «reconstructeurs», la SFIO (Section Française de l’Internationale Ouvrière) entra, à partir de l’après-guerre, dans une période de recomposition de fond. Laissant derrière elle le temps des espérances pour celui des épreuves, cette période fut l’occasion pour la Section Française de l’Internationale Ouvrière de réfléchir à sa nouvelle identité et de mobiliser l’ensemble des forces nécessaires pour reconstruire la «Vieille Maison» tout en assurant la poursuite d’un certain nombre de combats dont ceux de la lutte contre la misère sociale, de l’avancée des libertés et de la quête de l’unité socialiste et prolétarienne des partis socialiste du monde.1 Aidée dans ces différentes tâches par son nouvel organe de presse Le Populaire (créé le 1er mai 1916 et institué organe officiel du parti le 8 avril 1921), ces années furent pour la SFIO des années de doutes et d’interrogations. Pourtant, derrière ces différents défis qui ne manquèrent pas de mobiliser toute l’attention des socialistes français, se profila un sujet inédit qui mobilisa au cours...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.