Show Less
Restricted access

L’essentiel de la médiation

Le regard des sciences humaines et sociales

Edited By Michele De Gioia and Mario Marcon

Est-ce qu’un linguiste envisage la médiation de la même façon qu’un juriste ou un didacticien ? Est-ce que la médiation cognitive a quelque chose à voir avec la médiation interculturelle et la médiation institutionnelle ? Est-ce que le médiateur culturel, le médiateur social et le médiateur urbain exercent le même travail ? Lorsque la médiation apparaît dans des textes ou des discours, on saisit sommairement à quoi elle renvoie, d’autant plus que sa définition s’enrichit des connaissances, des compétences, des pratiques et des situations propres aux domaines qui la concernent.

Cet ouvrage questionne « l’essentiel de la médiation » suivant le regard des sciences humaines et sociales. Des scientifiques, experts, professionnels apportent des éclairages par une approche globalement pluridisciplinaire et quelquefois interdisciplinaire, à partir des sciences du langage, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sociologie, philosophie, droit. Leurs contributions mettent en lumière des traits conceptuels transdisciplinaires faisant consensus, dans le but de parvenir à une caractérisation conceptuelle à la fois transversale et autonome de la médiation.

Show Summary Details
Restricted access

Alison Gourvès-Hayward & Cathy Sablé: Médiation culturelle et médiation interculturelle dans les documents officiels de l’UE – champ didactique des langues et des cultures : quel glissement conceptuel ?

Médiation culturelle et médiation

interculturelle dans les documents officiels

de l’UE – champ didactique des langues et des

cultures : quel glissement conceptuel ?

Extract

Alison Gourvès-Hayward & Cathy SabléGLAT, IMT Atlantique, Bretagne – Pays de la Loire,École Mines Telecom

Cette étude se concentre sur l’enseignement des langues en Europe, dans le contexte actuel fortement internationalisé. Il s’agit bien de médiation qualifiée d’interculturelle que défendent les textes officiels spécifiques à ce champ disciplinaire. Cependant, en se penchant sur les textes officiels accompagnant les enseignements de langues, c’est-à-dire des textes émanant de la Commission européenne, de groupes de recherche en didactique des langues et des cultures, soutenus là encore par l’Union européenne, un glissement terminologique apparaît. On relèvera ainsi l’emploi de « médiation culturelle » et « médiation interculturelle » ou encore « négociation » de façon quasi indifférenciée. C’est pourquoi, dans ce travail, nous chercherons à analyser les emplois contextualisés de ces deux expressions, afin de préciser notre définition de la médiation interculturelle, d’en faire ressortir le concept unique, parfois dissous dans les multiples références terminologiques. Notre linguistique de corpus, en s’appuyant sur les travaux de Maingueneau sur la sémantique globale (1984), visera à faire ressortir les enjeux de la médiation interculturelle. Pour ce faire, nous retiendrons une deuxième perspective d’analyse, inspirée de la méthodologie de De Gioia (2014) et De Gioia & Marcon (2014) où on interroge les métadiscours autour des processus de médiation. Le logiciel d’analyse textuelle TROPES nous permettra de confirmer (ou réfuter) toute intuition déductive lors...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.