Show Less
Restricted access

L’essentiel de la médiation

Le regard des sciences humaines et sociales

Edited By Michele De Gioia and Mario Marcon

Est-ce qu’un linguiste envisage la médiation de la même façon qu’un juriste ou un didacticien ? Est-ce que la médiation cognitive a quelque chose à voir avec la médiation interculturelle et la médiation institutionnelle ? Est-ce que le médiateur culturel, le médiateur social et le médiateur urbain exercent le même travail ? Lorsque la médiation apparaît dans des textes ou des discours, on saisit sommairement à quoi elle renvoie, d’autant plus que sa définition s’enrichit des connaissances, des compétences, des pratiques et des situations propres aux domaines qui la concernent.

Cet ouvrage questionne « l’essentiel de la médiation » suivant le regard des sciences humaines et sociales. Des scientifiques, experts, professionnels apportent des éclairages par une approche globalement pluridisciplinaire et quelquefois interdisciplinaire, à partir des sciences du langage, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sociologie, philosophie, droit. Leurs contributions mettent en lumière des traits conceptuels transdisciplinaires faisant consensus, dans le but de parvenir à une caractérisation conceptuelle à la fois transversale et autonome de la médiation.

Show Summary Details
Restricted access

Vincent Liquète & Anne Lehmans: Les scénarisations pédagogiques favorables à la démarche de médiation entre usagers et dispositifs. L’exemple des données ouvertes en éducation en France

Les scénarisations pédagogiques favorables

à la démarche de médiation entre usagers et

dispositifs. L’exemple des données ouvertes en

éducation en France

Extract

Vincent Liquète & Anne LehmansIMS – Université de Bordeaux

La question de la médiation de / par l’information n’est pas récente. Elle renvoie à de nombreux travaux notamment francophones, désignant, dans le périmètre documentaire principalement, un ensemble d’activités et de procédures professionnelles visant à rapprocher les usagers ayant des besoins d’information plus ou moins conscientisés des offres documentaires de l’organisation ou du système d’information interrogé. Nous débuterons ce chapitre par deux remarques fondamentales, à notre sens, pour appréhender la question de la médiation. Premièrement, nous adhérons à la posture épistémologique de Gaston Bachelard (1934) qui rappelle, dans ses travaux d’épistémologue, qu’il est vain de vouloir stabiliser une notion ou un concept foncièrement destiné à évoluer face à de nouvelles pratiques sociales ou à des dispositifs ; cette remarque nous semble centrale pour appréhender, analyser et comprendre la question du processus de médiation. Deuxièmement, Richard Rorty, de son côté (1994), souligne que la science est un dialogue avec le monde social et la réalité « du terrain » ; en ce sens, la médiation est également un dialogue entre la réalité des pratiques sociales et les intentions des professionnels, appelés à accompagner les savoirs par des politiques d’acquisition, des offres de contenus, d’accès et d’accessibilité, des méthodes de valorisation de l’information.

Nous aborderons dans ce chapitre cinq points principalement :←307 | 308→

– la définition et la délimitation de...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.