Show Less
Restricted access

L’essentiel de la médiation

Le regard des sciences humaines et sociales

Edited By Michele De Gioia and Mario Marcon

Est-ce qu’un linguiste envisage la médiation de la même façon qu’un juriste ou un didacticien ? Est-ce que la médiation cognitive a quelque chose à voir avec la médiation interculturelle et la médiation institutionnelle ? Est-ce que le médiateur culturel, le médiateur social et le médiateur urbain exercent le même travail ? Lorsque la médiation apparaît dans des textes ou des discours, on saisit sommairement à quoi elle renvoie, d’autant plus que sa définition s’enrichit des connaissances, des compétences, des pratiques et des situations propres aux domaines qui la concernent.

Cet ouvrage questionne « l’essentiel de la médiation » suivant le regard des sciences humaines et sociales. Des scientifiques, experts, professionnels apportent des éclairages par une approche globalement pluridisciplinaire et quelquefois interdisciplinaire, à partir des sciences du langage, sciences de l’information et de la communication, sciences de l’éducation, sociologie, philosophie, droit. Leurs contributions mettent en lumière des traits conceptuels transdisciplinaires faisant consensus, dans le but de parvenir à une caractérisation conceptuelle à la fois transversale et autonome de la médiation.

Show Summary Details
Restricted access

Fabienne Finat & Jeanne Pont: C’est bien entendu un malentendu ! Médiation en milieu culturel et médiation sociale en milieu urbain : réflexioncomparative de deux pratiques professionnelles

C’est bien entendu un malentendu !

Médiation en milieu culturel et médiation

sociale en milieu urbain : réflexion comparative

de deux pratiques professionnelles*

Extract

Fabienne Finat**Ville de Neuchâtel, Fédération suisse des associations de médiation

Jeanne Pont***Ville de Genève

Cet article est né de réflexions menées par les deux auteures depuis plusieurs décennies au travers de leurs expériences professionnelles dans le milieu culturel de plus de 25 ans. Elles sont des praticiennes qui ont principalement œuvré dans la médiation culturelle, un secteur pionnier qui était, dans les années 1990–2000 en pleine quête de sa définition et de sa légitimité. Une des deux auteures a pris un tournant dans son parcours professionnel et a eu l’opportunité de créer un secteur de médiation sociale en 2015. Dans ce contexte, la résolution du conflit est au cœur de son quotidien et il lui est apparu opportun d’analyser les points de convergence et de divergence de son métier exercé aussi bien en milieu culturel que social. Ce présent article décrit le contexte suisse en prenant exemple de l’essor de la médiation culturelle et de la médiation sociale en Suisse, spécifiquement à Genève pour la première et à Neuchâtel pour ←403 | 404→la deuxième. L’hypothèse à l’origine de cet article s’articule autour d’une réflexion comparative des deux pratiques professionnelles en s’intéressant à l’historique, aux processus et aux moyens tant bien même que le but final est identique : tendre vers une facilitation de l’établissement, voire...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.