Show Less
Restricted access

À l'épreuve d'enseigner à l'Université

Enquête en France - Préface de Marc Romainville

Series:

Edited By Saeed Paivandi and Nathalie Younès

L’ouvrage s’intéresse à la réalité plurielle de l’homo academicus, en partant des vécus et des conceptions des professeur.e.s d'université. L’enquête menée en France par les deux auteurs, de 2013 à 2017, dans un large éventail de disciplines (lettres, sciences, sciences humaines et sociales, médecine), permet de mieux appréhender les différentes manières d’être enseignant.e-chercheur.e, la condition universitaire, les conceptions de la carrière et les approches de l’enseignement mobilisées dans la pratique pédagogique. Les enseignant.e.s-chercheur.e.s parlent de leur environnement de travail, de leurs relations avec le monde étudiant et des tensions vécues au cours de leur expérience pour articuler l’enseignement, la recherche et les tâches administratives. Se développer professionnellement sur le plan pédagogique et réellement prendre en compte les étudiants dans l’approche de l’enseignement apparaît comme un défi.

Cet ouvrage a pour ambition d’aider à mieux comprendre la condition pédagogique à l’université, devenue une question d’actualité en France comme dans nombre d’autres pays. Les données de l’enquête mises en perspective avec la littérature scientifique internationale peuvent contribuer à la réflexion sur les réformes pédagogiques introduites depuis les années 2000 et les axes les plus pertinents pour améliorer le fonctionnement pédagogique de l’université et accompagner les enseignant.e.s-chercheur.e.s dans leur développement professionnel à travers un changement culturel progressif.

Show Summary Details
Restricted access

Annexe. Méthodologie de l’enquête

Extract



La démarche de recherche s’est voulue qualitative, phénoménologique et compréhensive afin de mieux appréhender le point de vue des enseignants-chercheurs sur les thématiques comme les pratiques d’enseignement, l’approche pédagogique, la carrière académique. Le choix de l’approche qualitative pour saisir l’expérience et la façon dont les enseignants-chercheurs vivent et perçoivent la carrière universitaire conduit à écarter l’usage des opérations chiffrées. Cette inscription méthodologique implique de privilégier la signification des attitudes et des opinions sans être dans la logique de représentativité numérique, de vérification, statistiques et de procédures codifiées.

Afin de garantir une couverture disciplinaire optimale, nous avons ciblé les enseignants-chercheurs appartenant aux disciplines universitaires les plus présentes sur ces deux sites (Université de Lorraine et Université Blaise Pascal), autour de 8 groupes de discipline : sciences exactes et expérimentales (physique, chimie, biologie, sciences de la terre, mathématiques), sciences appliquées (génie civil, informatique, mécanique), sciences humaines et sociales (psychologie, sociologie, sciences de l’éducation), lettres (littérature, langues), médecine, droit, sciences politiques, sciences économiques et gestion, STAPS.

Après un premier repérage dans les filières retenues, les enseignants-chercheurs ont été invités à participer à un entretien semi-directif, par l’intermédiaire d’un premier message électronique ou un contact téléphonique direct. Les entretiens ont été essentiellement réalisés entre novembre 2013 et décembre 2014. Au total,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.