Show Less
Restricted access

Un dénuement fastueux

Les œuvres d’art dans les chartreuses médiévales

Series:

Cristina Dagalita

En 1385, le duc de Bourgogne Philippe le Hardi fonde la chartreuse de Champmol, près de Dijon. Les œuvres somptueuses réalisées pour ce monastère reflètent-elles la spiritualité des chartreux ? Cet ouvrage propose un regard transversal sur l’art produit pour les moines chartreux au cours du Moyen Âge. Il analyse la manière dont ceux-ci envisageaient la création artistique, d’après le témoignage de leurs textes normatifs ou mystiques. Peut-on dire qu’il y a eu un « art chartreux » ? La présent livre explore les mécanismes de la commande artistique en se plaçant du point de vue d’un ordre placé sous le sceau de l’austérité, mais destinataire de nombreuses œuvres d’art.

Show Summary Details
Restricted access

Sources et bibliographie

Extract



Sources

Avignon, Archives départementales de Vaucluse

1 J 412, pièce 23 : Description de certaines œuvres de la chartreuse de Villeneuve-­lès-­Avignon par dom Augustin Michel, 1787.

3 E 8, Protocole de Pierre Anastase 1509 et 1510, étude de Me Giraudy, registre 34, pièce 34 : Prix-­fait entre les chartreux et Raymond Boterie pour la réalisation d’un retable montrant l’histoire des anges.

Nîmes, Archives départementales du Gard

H 328 : Obituaire de la chartreuse de Villeneuve-­lès-­Avignon, 1657.

H 329 : Changement de vocable de la chartreuse de Villeneuve-­lès-­Avignon, bulle d’Innocent VI donnée le 4 août 1362.

Paris, Archives nationales

J 404 B, 33 et 34 : Testaments de Philippe VI, 1347 et 1350.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.