Show Less
Restricted access

La chanson dans l'Espagne contemporaine (XIXe-XXIe siècles)

Variations, appropriations, métamorphoses

Series:

Edited By Marie Franco and Miguel Olmos

Les chansons populaires, les hymnes politiques, les chants traditionnels, les compositions savantes ou les morceaux produits au sein de la culture de masse ont en commun d’exprimer, du xixe siècle à nos jours, les combats ou les rêves des Espagnols ; ils témoignent également, dans leurs avatars successifs, des sentiments identitaires en évolution et des crises traversées. Les contributeurs de ce livre s’interrogent sur la chanson comme forme musicale autonome associant un texte à une mélodie et générant une pluralité d’expériences de partage et d’écoute, dans une perspective d’histoire culturelle qui s’attache à examiner les interactions de l’individuel et de l’émotionnel, du sensoriel, du collectif et du politique.

Les notions de « variation » et d’« appropriation » permettent d’éclairer cette nature mouvante en soi de la chanson, dans laquelle surgissent parfois les échos du passé, ou les traces d’autres « performances ». Interprétée, adaptée, traduite, parodiée ou tout simplement incarnée dans des voix et des corps différents, elle se caractérise par cette aptitude à se laisser transformer en profondeur au fil des époques, des crises et des variations de goûts.

Les articulations thématiques de cet ouvrage la présentent successivement, à travers quelques cas d’étude, dans sa construction comme spectacle et expérience sensorielle et intellectuelle, comme investissement collectif, comme outil mémoriel ou témoin des rapports aux modernités successives et, enfin, comme un enjeu technique, en vue de sa reproductibilité, qui s’accompagne toujours d’évolutions esthétiques, mais aussi économiques. Forme mouvante en soi, nourrie de voix individuelles et collectives, la chanson est l’expression ultime de la culture comme circulation et bouillonnement infatigables.

Show Summary Details
Restricted access

Paloma Otaola: La musique yé-yé de l’autre côté des Pyrénées

La musique yé-yé de l’autre côté des Pyrénées

Extract

Paloma Otaola

Université Jean Moulin Lyon 3 ; IETT (EA 4186)

Résumé : Née en France au début des années 1960 et développée jusqu’en 68, la musique yé-yé n’est autre chose que l’assimilation de nouvelles tendances de la musique anglo-saxonne par la chanson française. Ce style musical s’est exporté ensuite à l’étranger, notamment en Espagne. La mode yé-yé est indissociable du programme de radio Salut les copains et de la revue du même nom. Comme Edgar Morin l’a bien mis en évidence, c’est autour des stars de la chanson – Johnny Hallyday, Claude François, Sylvie Vartan, Françoise Hardy, France Gall – que les teenagers ont développé une conscience de groupe déterminé par une identité propre : être jeune. Les icônes de la nouvelle vague ont rapidement franchi les Pyrénées et inondé les couvertures des revues et des magazines. Fonorama et Fans sont devenues la plate-forme et la vitrine de la musique yé-yé. L’objectif de cet article est de montrer dans une perspective comparatiste l’impact de la musique yé-yé française en Espagne pendant cette période. La mode yé-yé a projeté les jeunes espagnols vers l’extérieur, entraînant des changements d’habitudes et des mentalités.

Nacida en Francia a principios de los años 1960 y extendida hasta 1968, la música yeyé no es otra cosa que la asimilación de las nuevas tendencias de la m...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.