Show Less
Open access

Effort environnemental et équité

Les politiques publiques de l’eau et de la biodiversité en France

Series:

Edited By Valérie Deldrève, Jacqueline Candau and Camille Noûs

Cet ouvrage contribue, à travers la notion d’effort environnemental, au débat sur les relations entre équité et efficacité des politiques publiques. Quel est l’effort environnemental demandé et quelle est sa répartition sociale ? Quels principes y président et quels sentiments de justice ou d’injustice sont générés ? En quoi les politiques environnementales qui requièrent cet effort contribuent-elles à créer, renforcer ou diminuer les inégalités sociales et environnementales existantes ? Il explore l’hypothèse, inspirée des controverses présentes dans la littérature, d’un effort environnemental plus élevé des populations les plus vulnérables socialement, indépendamment de leur plus faible impact sur l’environnement. Elle est mise à l’épreuve de deux politiques environnementales sectorielles : celle des parcs nationaux pour la biodiversité et celles des mesures agro- environnementales européennes et captages Grenelle pour l’eau. Les cas d’étude choisis dans des territoires de l’hexagone ou ultra-marin sont analysés depuis les points de vue post-colonial, d’écologie politique et de justice environnementale. Ils ont permis de cheminer vers une conceptualisation de la notion d’effort environnemental.

Show Summary Details
Open access

Remerciements

Remerciements

Les coordonnatrices de l’ouvrage et du projet Effijie tiennent à remercier l’ensemble des collègues qui ont participé au projet : ceux d’Irstea, devenu INRAE début 2020 – V. Banos, B. Bouet, Y. Bui, C. Cazals, M. Diaw, Ph. Deuffic, A. Gassiat, L. Ginelli, B. Hautdidier, V. Kuentz-Simonet, S. Lafon, S. Lyser, J. Metin, K. Petit, A. Roussary, Ch. Scordia, Y. Schaeffer, S. Truchet ; M. Tivadar, S. Touvron, F. Zahm –, ou associé B. Chérubini, du Certop – D. Busca, F. Camus –, du Gretha – A. Berthe, S. Ferrari –, d’Irisse – P. Duret et M. Thiann-Bo Morel –, du LPED – C. Barthélémy, C. Claeys et A. Hérat – et de Telemme – A. Cadoret, X. Daumalin, B. Mésini. Elles remercient également N. Lewis de l’UQAR, qui a contribué au suivi scientifique du projet et de la thèse menée dans ce cadre par B. Bouet, ainsi que L. Laigle du CSTB qui a participé aux journées d’étude du projet et a accepté de préfacer cet ouvrage. Le projet a également bénéficié d’un comité de suivi que toute l’équipe remercie chaleureusement, et constitué de représentants du Parc national des Calanques – F. Talin, et de celui de La Réunion – E. Moultson et plus largement leurs direction et équipe respectives, ainsi que de l’Office de l’eau de La Réunion avec F. Badat. Enfin l’équipe tient à remercier l’ensemble des acteurs qui ont accepté de participer aux nombreuses enquêtes de terrain, et sans l’intérêt desquels ce travail d’ampleur n’aurait jamais été possible.