Show Less
Restricted access

L'influence (in)visible

Les partis populistes de droite radicale et la fabrique de politiques publiques en démocratie

Series:

Benjamin Biard

Dès la fin des années 1990, les partis populistes de droite radicale ont entamé une nouvelle phase dans leur développement en atteignant des performances électorales inédites et en accédant plus aisément au pouvoir. Pourtant, dans le même temps, ils demeurent considérés comme étant une menace pour la démocratie libérale. L’objectif de cette recherche est d’estimer l’influence des partis populistes de droite radicale sur la fabrique des politiques publiques, en interrogeant leur capacité à exercer une influence mais aussi le mode opératoire par lequel ils procèdent.

L’Union démocratique du centre (UDC) en Suisse, le Front national (FN) en France et le Vlaams Belang (VB) en Belgique sont étudiés dans cet ouvrage grâce à la méthode du process-tracing, sur la base d’un large corpus de données notamment composé de 107 entretiens semi-dirigés, de documents d’archives et de nombreuses observations directes.

Alors que chaque cas étudié est confronté à un rapport avec le pouvoir distinct, la recherche met au jour un modèle général de l’influence et permet d’appréhender celle-ci lors des différentes phases du processus de fabrique des politiques publiques.

Cet ouvrage contribue à enrichir la littérature sur les partis populistes de droite radicale, sur l’influence partisane, sur l’analyse des politiques publiques mais aussi sur la démocratie de par les implications qu’elle comporte.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 10 Discussion des résultats

Extract

L’influence politique des partis populistes de droite radicale ne peut pas être simplement mesurée en termes de participation directe au gouvernement ou être considérée comme étant le résultat automatique de leur accès au processus de fabrique des politiques publiques. (Carvalho, 2014 : 27–28 – trad.)

Le présent chapitre a pour but de dépasser l’étude des trois cas et de confronter les résultats et les leçons à la littérature afin d’enrichir cette dernière en corroborant, réfutant, nuançant ou prolongeant les résultats antérieurs à cette recherche. Sept axes de discussion sont ainsi proposés.

L’analyse empirique a indiqué que les partis populistes de droite radicale influencent la fabrique des politiques publiques. En ce sens, elle corrobore les résultats de plusieurs recherches antérieures. Ainsi, Zaslove a-t-il indiqué – sur la base d’une étude portant sur l’Italie et l’Autriche – que « les partis populistes de droite radicale influencent non seulement les discours publics, mais aussi significativement les politiques publiques lorsqu’ils sont au pouvoir » (Zaslove, 2004 : 114–115, trad.). Selon lui, les lois sont devenues davantage restrictives en matière d’immigration lorsque le FPÖ et la Ligue du Nord ont respectivement intégré les gouvernements autrichien et italien. L’analyse fournie dans cet ouvrage a toutefois été plus loin en indiquant que des partis qui ne sont pas au pouvoir sont aussi capables d’influencer la fabrique des politiques publiques. Elle corrobore donc aussi les résultats d’études telles...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.