Show Less
Restricted access

Reconnaissance et éducation identitaire

Compétences identitaires et gouvernance scolaire

Series:

Nicolas Cuneen

À partir d'une étude critique des théories contemporaines de la reconnaissance, cet ouvrage pose la question suivante : que peut faire l'école pour aider les élèves à devenir responsables du rapport qu’ils entretiennent avec eux-mêmes ?

La réponse vient en deux temps. Si l’élaboration du concept de compétences identitaires offre un abord inédit de la dimension pédagogique liée au développement d’un rapport positif durable à soi, le registre des compétences ne permet pas de décrire adéquatement la composante attentionnelle du travail identitaire. Ainsi, dans un deuxième mouvement, l’enquête se redirige vers l’étude des conditions institutionnelles à même de soutenir une forme d’attention collective propice au développement continu de tous.

La thèse défendue est qu’un « tournant identitaire » de l’éducation doit commencer par se soucier du bien-être des enseignants en réinvestissant dans leur statut professionnel, rétablissant tant leur autonomie attentionnelle que leur autorité légitime, afin de protéger leur propre désir d’apprendre.

Show Summary Details
Restricted access

Chapitre 12 Individualisme, mondialisation et mutations technologiques

Extract

Nous nous tournons, dès lors, vers le présent afin de comprendre pourquoi le temps est venu pour l’idée d’une « éducation identitaire » dont les longues racines historiques viennent d’être mises en scène. Ce chapitre ne se veut pas une analyse exhaustive du monde contemporain, ce qui dépasserait largement le cadre de notre étude. Il cherche plutôt à déceler les éléments structurants de l’état actuel des choses qui justifient, maintenant plus que jamais, un « tournant identitaire » de la gouvernance éducative. Étant donné la complexité du champ et la nouveauté relative des enjeux, ce chapitre prendra un ton plus conjectural que les autres, visant à esquisser des liens potentiels entre les questions développées en amont et une vaste palette de tendances en cours. Ce qui nous intéresse, notamment, ce sont les transformations généralisées productrices de défis dont le dépassement dépend d’une souplesse identitaire et d’une responsabilisation à l’égard de celle-ci. Il nous semble en effet que certains obstacles particulièrement contemporains risquent de demeurer insurmontables sans une déstabilisation des significations sédimentées, une attention à la non-identité de soi à soi des acteurs (entre eux et chacun envers soi-même), et une prise en charge lucide et techniquement étayée du rapport à soi à laquelle participent ces deux premiers éléments.

Les tendances qui composent le titre de ce chapitre sont évidemment entremêlées. Nous tenterons d’y mettre un peu d’ordre en les abordant...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.