Show Less
Restricted access

Langue française et culture francophone en domaine ibérique

Nouvelles intersections

Maria Teresa Garcia Castanyer, Lluna Llecha-Llop Garcia and Alicia Piquer Desvaux

L’espace européen de l’enseignement supérieur a bouleversé la manière de penser, d’envisager l’enseignement des langues et des cultures étrangères. En Espagne et au Portugal, la tradition de l’enseignement du français s’en est donc trouvée reformulée. La réflexion des enseignants, constante et attentive aux nouvelles situations sociopolitiques, a entraîné de nouveaux débats et lancé d’autres défis dans une réalité en construction qui s’avère commune à tous les pays européens.
Ce volume rassemble divers travaux portant sur les différents enjeux de l’enseignement et l’apprentissage du français langue étrangère, de la traduction et de l’évolution des représentations véhiculées dans la transmission de la culture française et francophone. Ces contributions non seulement confirment l’apport des nouvelles technologies pour l’enseignant mais aussi, au-delà des savoirs des domaines impliqués (FLE/S, FOS, traduction, culture et littérature), soulignent le besoin d’une compréhension de la dimension identitaire en même temps que la nécessité de l’acquisition de la culture de l’Autre afin de faciliter le transfert de connaissances entre les différentes langues et cultures.

Show Summary Details
Restricted access

Nouvelles tendances professionnelles, nouvelles formations, nouvelles langues: de l’enseignement/apprentissage du Français juridique au Portugal, en contexte universitaire

Extract



1.    Introduction

Dans le cadre de mes fonctions d’enseignante de Français Langue Etrangère (et chercheuse en Linguistique française et Traductologie juridique) à l’Universidade do Minho (dorénavant désignée UM), à Braga, au Portugal, j’assure depuis 2003 un cours de langue de spécialité, le cours de Français juridique (FJ), donné dans un premier temps à un public de premier cycle – du cursus de Langues Etrangères Appliquées (LEA) –, et, depuis 2009, à un public de second cycle – le Master en Traduction et Communication Multilingue (MTCM).

A l’UM, après l’application du processus de Bologne, les Langues Etrangères (LE), et plus précisément le français, ont vu leur importance décroître, dans les différents cursus où elles étaient traditionnellement installées, et sont désormais très souvent reléguées au statut précaire d’options; statut qui, en outre, réduit considérablement le nombre d’heures et d’années d’apprentissage des LE, dans les cursus où celles-ci réussissent encore à se maintenir.

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.