Show Less
Restricted access

Conflit et coopération France – Allemagne XIXe–XXe siècle

Mélanges en l’honneur d’Anne-Marie Saint-Gille

Series:

Edited By Jean-Michel Pouget

Cet ouvrage regroupe quatorze contributions d’universitaires germanistes qui ont souhaité rendre hommage à leur collègue Anne-Marie Saint-Gille dont les travaux de recherche et l’enseignement ont principalement porté sur la construction de la paix en Europe. Les contributeurs interrogent les relations franco-allemandes qui ont toujours constitué l’un des enjeux majeurs de la paix sur le continent européen. Couvrant le XIXe et le XXe siècle, les articles réunis permettent de dégager l’une des constantes les plus remarquables des relations France-Allemagne : l’attirance mutuelle des deux voisins tiraillés depuis plus de deux siècles entre une volonté de coopération et la tentation du conflit.

Show Summary Details
Restricted access

E. R. Curtius, la « vocation » d’un passeur entre France et Allemagne ? (Christine de Gemeaux)

Extract

← 152 | 153 →

CHRISTINE DE GEMEAUX

E. R. Curtius, la « vocation » d’un passeur entre France et Allemagne ?

Introduction

Ernst Robert Gustav Tassilo Curtius (1886–1956) a consacré une importante partie de son œuvre et de sa vie à la France et aux rapports entre France et Allemagne, de sa jeunesse en Alsace à son activité de critique littéraire, d’universitaire à Bonn, en passant par les échanges initiés entre les écrivains et intellectuels français et allemands. Son engagement fut si déterminé, si manifestement lié à son expérience existentielle, que l’on peut à juste titre poser la question de sa « vocation » franco-allemande. Qu’en est-il et que recouvre ici le terme de « vocation » ; en quoi les activités, les engagements de Curtius sont-ils liés à une pensée, un arrière-plan religieux ? Quelle influence ont les guerres successives, 1870, 1914–1918, 1940–1945, de part et d’autre du Rhin ? Après mai 1968, des interrogations se sont fait jour à son sujet1 : on a rétroactivement suspecté son « néo-humanisme » de nationalisme larvé, voire de complaisance envers la mouvance hitlérienne, remettant ainsi en cause son aura et son rôle de passeur entre France et Allemagne. Que peut-on en dire, à partir des documents aujourd’hui disponibles ?

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.