Show Less
Open access

« De l’âme à la plume ». Les lettres de Charles Gounod à la duchesse Colonna, dite Marcello

Edited By Delphine Vincent

Les lettres de Charles Gounod à la duchesse Colonna, sculptrice de renom sous le pseudonyme de Marcello, sont d’un immense intérêt. De caractère intime, elles offrent également des informations sur les projets du compositeur (dont un opéra inachevé d’après l’histoire de Francesca da Rimini), les détails matériels de son activité, son manque d’inspiration, ainsi que sur ses conceptions esthétiques et philosophiques. Entre la création de Roméo et Juliette en 1867 et la fuite de Gounod en Angleterre en 1870, les deux amis partagent leurs joies et leurs préoccupations tant artistiques que personnelles. Cet échange épistolaire enrichit considérablement la compréhension de la personnalité humaine et créatrice de Gounod, ainsi que de son milieu culturel.

Show Summary Details
Open access

Annexe 1

Annexe 1

Charles Gounod en quelques dates

1818.

17 juin. Naissance à Paris de Charles François Gounod. Son père François-Louis Gounod était peintre et graveur. Sa mère, née Victoire Lemachois, avait étudié le piano avec Louis Adam.

1823.

4 mai. Mort de François-Louis Gounod.

1836.

Entrée au Conservatoire de Paris. Études de contrepoint avec Fromental Halévy et de composition avec Jean-François Lesueur, puis Henri Berton (octobre-décembre 1837) et Ferdinando Paër (dès 1838).

1837.

Second Grand Prix de Rome avec la cantate Marie Stuart et Rizzio.

1838.

Échec au Grand Prix de Rome.

1839.

Grand Prix de Rome avec la cantate Fernand.

1840-1842.

Séjour académique à la Villa Médicis à Rome. Il est impressionné par les œuvres de Palestrina interprétées à la Chapelle Sixtine.

1843.

25 mai. Retour à Paris, après un voyage en Autriche et en Allemagne.

1er novembre. Maître de chapelle à l’église des Missions Étrangères.

1851.

16 avril. Création de son premier opéra Sapho à l’Opéra de Paris avec Pauline Viardot dans le rôle-titre.

1852.

31 mai. Épouse Anna Zimmerman (1829-1907) en l’église d’Auteuil.

1854.

18 octobre. Création de La Nonne sanglante à l’Opéra de Paris.

1855.

Messe solennelle de Sainte Cécile. Première symphonie. Publication de son premier recueil de six mélodies.

1856.

8 juin. Naissance de son fils Jean (1856-1935), peintre.

1858.

15 janvier. Création du Médecin malgré lui au Théâtre-Lyrique à Paris.

16 janvier. Mort de Victoire Gounod.

1859.

19 mars. Création de Faust au Théâtre-Lyrique à Paris. Cet opéra lui apporta une notoriété internationale.←153 | 154→

1860.

18 février. Création de Philémon et Baucis au Théâtre-Lyrique à Paris.

1863.

9 septembre. Naissance de sa fille Jeanne (1863-1946), qui deviendra Jeanne de Lassus.

1864.

19 mars. Création de Mireille au Théâtre-Lyrique à Paris.

1866.

Gounod est élu à l’Académie des Beaux-Arts de l’Institut de France au fauteuil d’Antoine Clapisson.

1867.

12 avril. Début de la correspondance avec la duchesse Colonna.

27 avril. Création de Roméo et Juliette au Théâtre-Lyrique à Paris.

1870.

Suite au déclenchement de la guerre franco-prussienne, Gounod et sa famille se réfugient en Angleterre, où ils arrivent le 13 septembre.

20 septembre. Fin de la correspondance avec la duchesse Colonna.

1871.

26 février. Gounod rencontre William Henry et Georgina Weldon.

1874.

Juin. Retour de Gounod en France.

1877.

5 avril. Création de Cinq-Mars à l’Opéra-Comique de Paris.

1878.

7 octobre. Création de Polyeucte à l’Opéra de Paris.

1898.

18 octobre. Mort à Saint-Cloud de Gounod.

Pour de plus amples informations sur la biographie de Gounod, se référer au monumental ouvrage de Gérard Condé (Charles Gounod, Paris, Fayard, 2009).←154 | 155→