Show Less
Restricted access

Interprétations postcoloniales et mondialisation

Littératures de langues allemande, anglaise, espagnole, française, italienne et portugaise

Series:

Edited By Françoise Aubès, Silvia Contarini and Jean-Marc Moura

Cet ouvrage réunit les travaux de spécialistes de la critique et des littératures postcoloniales de pays de langues romanes (aires francophone, hispanophone, italophone, lusophone) ainsi que de pays d’aires germanophone et anglophone. Il a pour but de confronter les spécificités critiques et méthodologiques propres à chaque aire linguistique, de dresser ensuite un premier bilan comparé des différentes interprétations et théories postcoloniales et enfin d’envisager les perspectives qui s’ouvrent aux études postcoloniales dans un monde global.
Les auteurs ont donc voulu d’une part comparer et entrecroiser les approches et les situations abordant les littératures dans un cadre mondial, et d’autre part, sur ces bases, décrire les possibles évolutions des études postcoloniales, en dehors et au-delà du domaine anglophone où elles ont pris naissance.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

← vi | 1 → Introduction

Extract

Avec cet ouvrage, nous avons voulu confronter les études postcoloniales à la mondialisation de la littérature, à partir de l’exemple des lettres en langues européennes. Il ne s’agit pas ainsi d’affirmer un européocentrisme déjà présent dans beaucoup de travaux de sciences humaines, mais de considérer un ensemble littéraire très vaste pour tenter de progresser dans l’approche des lettres au niveau mondial. « Postcolonial » est envisagé comme un marqueur épistémologique et non simplement chronologique, qui détermine un ensemble de questions liées à la formation d’un ordre mondial après l’âge des empires. Quant à la mondialisation, elle est « à la fois un processus historique et le discours qui l’accompagne et la justifie »1. Les interprétations divergentes de ce processus, intégrant ou non le postcolonialisme, modifient le discours.

Les critiques adoptent deux positions générales quant à la relation entre postcolonialisme et mondialisation. Un groupe considère les conquêtes, la colonisation, la décolonisation et la condition postcoloniale comme une partie de la longue histoire de la mondialisation. L’autre insiste sur la stricte distinction entre les deux, voyant même les études sur la mondialisation comme une menace pour le projet politique et historique des études postcoloniales2. Le premier souligne la nécessité de recontextualiser l’étude du colonialisme et du postcolonialisme dans le cadre plus large de la mondialisation, le second considère la mondialisation comme un phénomène contemporain, une rupture radicale dans l’histoire de la modernité à laquelle...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.