Show Less
Restricted access

« Tout le talent d'écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots »

Mélanges d'études pour Giuseppe Bernardelli

Edited By Enrica Galazzi, Marisa Verna and Maria Teresa Zanola

Depuis les années 1960, maintes générations d’étudiant(e)s et de nombreux collègues ont pu apprécier les qualités humaines et scientifiques de Giuseppe Bernardelli. Ce volume d’hommage se propose comme une preuve d’un dialogue toujours vivant, sur les deux côtés de la littérature et de la linguistique, autour de cette passion pour « les mots », manifestée par l’enseignement et par les études que Bernardelli a toujours menées avec finesse et acribie. D’où le titre de ces mélanges : « Tout le talent d’écrire ne consiste après tout que dans le choix des mots » (Gustave Flaubert, À Louise Colet, 22 juillet 1852)
Show Summary Details
Restricted access

Sur l’alchimie des images dans Gaspard de la Nuit d’Aloysius Bertrand

Extract



Parlant de l’herméneutique du texte poétique, et plus en général du texte littéraire, le Groupe μ reconnaît que le dévoilement et la lecture des isotopies constitutives du poème dépendent de « variables aussi différentes que les règles de genre d’un énoncé, la situation de l’énonciation et les fantasmes du décodeur »1. C’est donc non seulement à partir de son savoir mais aussi de sa propre vie – intuition, imaginaire, rêve, fascination, répulsion – que l’herméneute va interpréter le texte. Mallarmé ne remarquet-il pas qu’avec la lecture d’un poème, c’est tout son être qui est requis : « le trésor profond des correspondances, l’accord intime des couleurs, le souvenir du rythme antérieur, et la science mystérieuse du Verbe »2. Comme l’écrit, de son côté, Bachelard, « la lecture est du temps perdu si le lecteur n’aime pas séjourner devant les images »3. Nous ne prendrons en considération, dans cet essai, que les tropes analogiques – métaphore in absentia, métaphore in praesentia, similitude – toutes des figures qui saisissent une transmutation du réel et nous proposerons quelques exemples qui nous ont particulièrement retenue dans Gaspard de la Nuit d’Aloysius Bertrand4, en suivant ce plaisir du texte auquel nous convient de nombreux écrits de Giuseppe Bernardelli. ← 149 | 150 →

Parmi les différentes conceptions des figures de rhétorique, qu’ont exposées plusieurs théoriciens5, nous avons repris la définition...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.