Show Less
Restricted access

L’image du corps dans l’art espagnol aux XVIe et XVIIe siècles

Autour du « Libro Segundo » de Juan de Arfe y Villafañe (1585)

Series:

Maria Portmann

Aux XVI e et XVII e siècles, un riche débat se concentre autour de l’image du corps. Ainsi, la réception du discours anatomique dans l’art et les échanges entre l’Italie et l’Espagne concourent à la représentation d’une figure humaine harmonieuse et au développement de thématiques témoignant plus largement de ces relations. Par ailleurs, le « Libro Segundo » de Juan de Arfe y Villafañe (1585) enseigne pour la première fois en langue espagnole les proportions et l’anatomie aux sculpteurs et aux peintres et il fait ici l’objet d’une traduction inédite en français.
Show Summary Details
Restricted access

Introduction

Extract



A partir de la Renaissance, une nouvelle image de l’homme naît grâce à l’accès des artistes aux dissections et à la diffusion du savoir par le biais d’ouvrages illustrés. De vifs débats ont lieu autour de l’harmonie des proportions et de la réception des connaissances remontant à l’Antiquité. Entre l’Italie et l’Espagne, d’intenses échanges intellectuels et artistiques ont lieu qui se cristallisent dans l’édition de traités artistiques, dont le plus important est celui de Juan de Arfe, en 1585.

Cette question est très vaste, et c’est pourquoi j’ai choisi de me concentrer tout d’abord sur des œuvres d’artistes comme Pedro Berruguete et Gaspar Becerra démontrant un intérêt pour l’étude de l’anatomie1. De la table anatomique, nous passerons à l’étude du corps de l’homme et de la femme, comme celui de Danaé. Pour découvrir l’intérieur du corps, nous explorerons les blessures des martyres et du Christ. Par les gestes et une judicieuse mise en scène, le spectateur découvre alors les couches sous-cutanées, difficilement visibles. Elles intéressent les artistes, car elles sont à l’origine des variations visibles à la surface du tégument. Mais, comme nous le verrons avec les saintes pénitentes, ce corps blessé peut aussi paraître harmonieux, exprimant les variations de l’âme dans un contexte spirituel qui véhicule une image de la perfection spirituelle. La pertinence du choix méthodologique, faisant dialoguer la réception anatomique et la...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.