Show Less
Restricted access

Le Défi du roman

Narration et engagement oblique à l’ère postmoderne

Series:

Elisa Bricco

Cet ouvrage propose une réflexion sur le roman contemporain depuis 1980 et constate que la pratique de l’écriture fictionnelle en prose n’a jamais été aussi vivante qu’aujourd’hui. La première partie présente une mise au point sur les motivations des lecteurs d’œuvres de fiction et sur les spécificités de celles-ci dans le contexte contemporain. Un panorama des ouvrages critiques de référence propose un aperçu des principaux auteurs et des traits dominants de leurs œuvres. Dans la deuxième partie, une étude critique plus serrée de quelques romans analyse leurs liens possibles avec l’esthétique postmoderne. La troisième partie est consacrée à l’engagement « oblique » des écrivains qui se posent dorénavant en témoins privilégiés du monde contemporain, selon une posture tout à fait caractéristique de l’écriture romanesque d’aujourd’hui.
Show Summary Details
Restricted access

2. Les affres de la condition hypermoderne

Extract

L’intérêt pour l’individu, pour les mécanismes comportementaux ainsi que pour les réactions psychiques aux traumatismes causés par l’expérience des tragédies collectives et familiales est assez caractéristique de l’époque contemporaine. Cela est très clair lorsqu’on se penche sur les romans ultérieurs de quelques-unes de ces romancières, notamment de Marie NDiaye et Dominique Mainard. L’analyse de l’évolution de leurs personnages suivants révèle une atténuation de l’impassibilité rencontrée chez Rosie Carpe et Rose Mélie Rose, en revanche elle montre une attitude inchangée en ce qui concerne la dépossession de soi et l’aliénation totale par rapport à la société dans laquelle elles vivent et qui finalement les rejette.

Par une lecture croisée des romans Mon cœur à l’étroit16 de Marie NDiaye et Le ciel des chevaux17 de Dominique Mainard, je mettrai en évidence que les deux romancières présentent une problématique analogue concernant l’origine du malaise des héroïnes et qui marque d’une manière substantielle le déroulement de leur histoire personnelle, c’est-à-dire le rapport avec la famille d’origine. Après avoir montré les différences entre les pratiques d’écriture adoptées par les romancières, l’argumentation visera à illustrer le fait que ces personnages féminins incarnent en quelque façon la condition de l’être humain dans le temps hypermoderne.

Du point de vue de la construction diégétique,...

You are not authenticated to view the full text of this chapter or article.

This site requires a subscription or purchase to access the full text of books or journals.

Do you have any questions? Contact us.

Or login to access all content.